Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel

Ce qu’il faut savoir avant de contacter une agence web

30/03/2015
Sans titre (28)

Il y a des jours ou j’arrive à en rire… et puis des jours ou j’ai un p’tit coup de mou… La prise en compte des bases du référencement par les agences de création de sites internet est encore à un stade antique, voir néolithique.

Vous me direz, si le métier d’agence de référencement existe encore, c’est avant tout parce que les agences de création de sites internet manquent terriblement de compétences en SEO. Ok, mais en tant que pros du référencement, nous aimerions nous contenter de conseiller les gens sur les aspects réellement innovants et stratégiques du SEO, et non sur des éléments banals, considérés comme « la base de la base »

Le principe de l’audit de référencement est de détecter les blocages erreurs,  manques stratégiques existant au sein d’un site web donné. Voici donc, du point de vue du référenceur, la checklist de survie du créateur d’entreprise qui va faire appel à une agence web….

1. Les URL et donc l’indexation du site

Ahhh… les URL…

Combien de sites avons-nous rencontré dont les URL sont générées dynamiquement sans aucune précaution ; aucune prise en compte d’un « tout petit détail » : Google n’accède pas au contenu généré…  J’en ai vu, des sites dans lesquels la quasi-totalité du contenu est purement et simplement inaccessible à ce bon vieux moteur de recherche et ses 97% de part de marché en France…

Mais ce n’est pas tout… Combien de fois ai-je aperçu ces fameux croisements de filtres qui génèrent, à chaque requête d’internaute, une URL nouvelle que Google va s’empresser d’indexer, construisant allégrement une base de données de contenu dupliqué à faire frémir tous les pandas d’Asie… Mais il n’y a donc plus aucun respect pour ces braves bêtes ? Vous savez qu’elles sont cardiaques ?

Combien de sites entièrement dupliqués en raison de l’absence de redirection du domaine vers le sous domaine (WWW)…. Snif…

Combien d’URL composées de caractères illisibles, sans fin, générés par de superbes CMS type Joomla ou pire, des solutions privées « indémerdables ».

Combien de redirections 302, d’index.php, de pages 404 en pagailles, de scories sans nom qui montrent à quel point la créativité de certains développeurs est sans limite.

Si seulement les difficultés s’arrêtaient là…

2. Le plan de référencement…

C’est le point le plus essentiel et pourtant le moins pratiqué par les agences web. Le plan de référencement consiste à repérer les différents mots-clés sur lequel le site sera susceptible de se positionner dans Google. C’est un travail essentiel qui permettra ensuite de savoir quelles pages devront être rédigées spécifiquement.

Par exemple, si l’entrepreneur monte un cabinet de consulting en management il devra prévoir des pages traitant des sujets suivants :

  • Consultant management
  • Coach en management
  • Formation en management
  • Consultant gestion du personnel
  • Consultant entreprise

Mais aussi, plus indirectement :

  • Se former au management
  • Comment manager des salariés
  • Etc.

Parfois, on constate qu’un plan de référencement basique a bien été réalisé… mais qu’il n’en a été tenu aucun compte puisqu’aucune page n’a été créée spécifiquement pour cibler les mots clés principaux définis, ni aucune déclinaison de ces mots-clés dans le contenu (quand contenu il y a « ma p’tite dame »).

3. Un plan de site a-t-il été défini pour la gestion des liens internes ?

Aujourd’hui, la pertinence des liens existant entre les différentes pages du site internet est devenue un élément central de la stratégie de référencement. Un site bien référencé est forcément un site comprenant de nombreuses, voire très nombreuses pages différentes.

Il est important d’aider Google à identifier les sujets abordés par ces pages en faisant des internes pertinents. Par exemple, les pages qui abordent un même sujet doivent se faire des liens entre elles et,  à l’inverse, celles qui abordent des sujets différents doivent éviter de se lier les uns aux autres.

Par exemple pour un site internet qui vend des séjours de vacances, les pages soulignées ci-dessous doivent se faire des liens entre elles, mais pas de liens vers celles non soulignées :

  •  séjour à Marrakech
  • séjour à Rabbat
  • comment  choisir sa compagnie aérienne ?
  • Hôtel à Berlin
  • les 10 bonnes raison pour partir au Maroc cet été
  • séjours En Irlande
  • informations pratiques sur les séjours au Maroc
  • vacances tout compris au Maroc

4. Le choix d’un CMS rendant facile la publication de nouveaux contenus et la gestion des balises et métadonnées

Si le client a des difficultés pour publier des contenus et modifier des contenus existants, il lui sera impossible de travailler son référencement ; ou alors cela lui demandera des efforts disproportionnés.

La facilité d’utilisation du logiciel de gestion du contenu du site (CMS) est donc un critère essentiel. Et là encore, le bât blesse pas mal. J’ai encore des clients qui viennent me voir avec des sites sans CMS, ou avec des CMS qui ne leur permettent que de modifier la mise en page…

5. La formation du client à la gestion des balises et métadonnées

Le client doit absolument savoir à quoi servent les balises Title et les métadonnées des pages ; ne pas lui donner accès à la gestion de ces données, et ne pas le former à cette gestion stratégique est une erreur. La plupart du temps, les clients ne savent même pas comment remplir la balise titre. La formation devrait toujours faire partie intégrante de la conception d’un site… Cette conviction n‘est pas encore répandue… C’est bien dommage.

Parfois, le client sait remplir la case « mots clés » … Qui vient alimenter la balise keyword… qui n’est plus utilisée par Google depuis 10 ans…. Et là je pleure.

6. Le templating

Les titres, sous titres, et titres de niveaux 3 doivent absolument suivre la logique HTML que Google utilise dans le cadre de son algorithme. Aucun bloc récurent tel que le formulaire de contact ou les différents widgets, logo, éléments de navigation ne doit avoir une propriété Hn. C’est essentiel pour une bonne lecture du site par Google. Pourtant, moins de 20% des sites que nous rencontrons respectent cette organisation de base.

Il est vrai que la création de site fait appel à de nombreuses compétences différentes : ergonomie, design, technique, marketing, rédaction web, et donc… SEO. Toutefois, il existe aujourd’hui sur internet toutes les informations nécessaires pour respecter les bases du référencement en concevant un site web. Nul besoin d’une expertise pour mettre en place ces bonnes pratiques qui devraient faire partie intégrante du savoir-faire d’un développeur/intégrateur.

Force est de constater qu’on en est encore loin.

Un projet souvent récompensé

Un projet souvent récompensé
Partagez
Tweetez
Partagez
+1