Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel
Votre site en première page de Google

Choisir une agence web : les bonnes questions à se poser

Choisir une agence web est souvent une étape cruciale dans la vie d’une entreprise. Faire le bon choix nécessite de se pencher sur 5 sujets majeurs :

  • Quels métiers l’agence web peut-elle mettre à disposition ?
  • L’agence a-t-elle une compétence en webmarketing et en référencement ?
  • L’agence a-t-elle une compétence marketing ou se contente-t-elle de réaliser des projets techniques telle une SSII ?
  • Quel relationnel avez-vous avec les parties-prenantes ?

 

 Combien coûte une agence web ?

La question du coût d’un projet web est souvent posée par les entrepreneurs, avant même la création de leur entreprise. Souvent les devis varient de 500 à 30 000 euros. Pour comprendre ces différences de tarifs, il faut s’intéresser au contenu exact de la prestation, c’est-à-dire au nombre et à la compétence des intervenants.

Ainsi, un freelance qui va développer tout seul l’ensemble du site web n’aura pas le même coût qu’une agence web qui dispose en interne de compétence larges allant du référencement au développement en passant par l’ergonomie et le graphisme.

Si vous cherchez une agence web pas cher, le mieux est donc de réfléchir à ce que vous pourrez tirer de votre site avec une qualité réduite au minimum, sur le plan du référencement, du design et de la conversion (taux de personnes qui, visitant votre site, vont acheter vos produits ou prendre contact avec vous). Pour vous aider à faire votre budget, nous avons conçu un simulateur de coût d’une prestation web.

Quels sont les différents métiers que l’agence web va faire travailler sur votre projet ?

Si vous faites intervenir un freelance pour concevoir votre site, le tarif demandé sera très inférieur à celui d’une agence web. La valeur ajoutée de l’agence est justement de faire intervenir une équipe d’experts sur votre projet, et non de donner toutes les clefs à une seule personne, forcément généraliste.

Aussi, dès le début de votre relation avec l’agence, il est de bon ton de se renseigner sur les différents profils de personnes qui interviendront sur votre projet.

agence web équipe

En règle générale, les  métiers que l’on trouve au sein de l’agence sont :

  • Le chef de projet : C’est le profil le plus important. Il doit être capable de parler à la fois votre langage et celui des techniciens. Sa capacité d’organisation et son relationnel sont les deux éléments essentiels de sa compétence. C’est lui qui planifie le déroulement du projet, gère la relation-client, et coordonne les membres de l’équipe. Demandez à le rencontrer avant de signer avec une agence.

 

  • Le directeur technique : C’est le « sage » de l’agence. Il doit pouvoir régler toutes les difficultés techniques d’un projet, que ce soit du côté des serveurs, des développements, des intégrations ou des analytics. Son savoir-faire est essentiel pour que l’agence soit efficace et puisse produire des projets de qualité.

 

  • Le rédacteur : Pour pouvoir vous accompagner de façon pertinente, l’agence web doit disposer de compétences rédactionnelles fortes. Aucun projet web ne peut être valablement mis en œuvre sans un rédactionnel efficace.

Les règles de la lisibilité sur le web étant différentes de celles que l’on applique au papier ; il est important que ce métier spécifique de rédacteur web face partie de la palette de l’agence web. Par ailleurs, les spécialistes du référencement ont mis à jour ces dernières années l’impact absolument essentiel d’un contenu de qualité sur le positionnement d’un site sur Google.

 

  • L’ergonome : C’est la pièce maitresse de toute conception de site, application ou logiciel web. L’ergonome est celui qui « pense » l’interface pour qu’elle soit intuitive, simple d’utilisation, complète et pertinente pour le référencement.

Un bon ergonome peut multiplier par 10 les ventes réalisées par un site web ; ou la satisfaction des utilisateurs d’un logiciel. L’ergonome doit aussi bien connaître les enjeux techniques afin de ne pas dessiner des maquettes qui ne sont pas réalisables techniquement par la suite.

Malheureusement, il est plus en plus rare que les agences web aient en interne un spécialiste de l’ergonomie. Celle-ci est de plus en plus prise en charge directement par des graphistes ou par des développeurs, qui n’ont pas toujours la réflexion marketing nécessaire à la conception d’une bonne interface web.

  • Le graphiste/directeur artistique : À l’heure du tout « prêt à mettre en ligne » ; le fait de disposer d’une ressource artistique créative et force de proposition est un vrai plus pour une agence web.

La plupart des sites internet et même des logiciels est aujourd’hui conçue à partir de « Template», c’est-à-dire des modèles d’organisation graphique déclinables en plusieurs coloris et avec une palette au choix de nombreux détails. Le fait de concevoir un gabarit (layout) sur mesure pour les soins du client nécessite à la fois une vraie créativité et des ressources de développement solides.

  • Le développeur back-end : Selon la complexité du projet, il peut y avoir entre 1 et 3 développeurs différents qui interviennent sur le projet.

Un site ou un logiciel web est composé de 3 grands éléments. Tout d’abord, une architecture serveur, qui gère la base de données sur laquelle les fonctionnalités s’appuient. Cette architecture requiert des connaissances variables côté « back-end ». En règle générale, cet aspect-là est celui qui est dévolu aux développeurs les plus expérimentés.

  • Le développeur « front-end » : C’est celui qui développe les fonctionnalités, c’est-à-dire les actions possibles sur un site web donné : passer d’une page à l’autre, remplir un formulaire de contact, générer un PDF, se connecter dans un espace privé…

 

  • Le développeur intégrateur : Lorsque le projet comporte de très nombreuses variations de design, ou de très nombreuses pages différentes, un spécialiste de l’intégration peut être requis.

Son rôle est de découper le design fourni par le graphiste et de l’incorporer dans une interface web pour le rendre dynamique et modifiable à volonté. Les qualités de l’intégrateur sont donc évidemment le sens du détail, la précision et… la patience !

Lorsque vous aller choisir une agence web, demandez donc à savoir quelle équipe sera mise à votre disposition. Si l’équipe est composée de 2 personnes, voire d’une seule, méfiez-vous : la qualité de l’accompagnement sera fortement réduite. Par exemple, une simple paire composée d’un graphiste et d’un développeur n’aura probablement aucune vision marketing, ne pourra pas vous accompagner sur le référencement, et sera en retrait sur les aspects d’ergonomie et d’expérience utilisateurs.

L’agence web a-t-elle une compétence en webmarketing et en référencement ?

On ne le répétera jamais suffisamment : si vous lancez un site internet ayant pour mission de vous apporter des clients, voire de vendre directement vos produits ; la conception de ce site représente 5% du travail à réaliser pour atteindre vos objectifs. Les 95% restants sont l’ensemble des enjeux webmarketing, au premier rang desquels la question du référencement.

Une agence web qui, dans son planning, ne prévoie ni plan de référencement, ni recherche de mots-clés, ni plan de rédaction, ni accompagnement à la conception des contenus … ne pourra pas concevoir un site internet bien positionné sur Google.

web agency

Le fait, pour la Web Agency, de ne pas avoir de connaissances fortes en référencement est d’autant plus préjudiciable que  trop nombreux sont encore les sites internet comportant des facteurs bloquants pour le référencement naturel ; dans l’architecture ou la conception même des URL.

Des coûts supplémentaires seront donc inéluctables : coûts d’audit SEO (audit de référencement) par une agence tierce, puis coûts de modification du site internet pour mettre en œuvre les propositions de l’audit. Et le temps sera forcément plus long et votre planning fortement décalé, si ce n’est complètement modifié.

Qui sont les personnes qui interviennent sur votre projet ?

Il existe des centaines de façon d’organiser une agence web. Les grands modèles sont les suivants :

  • L’agence web idéale 

Organisée avec une équipe multi-compétences reprenant les métiers ci-dessus, elle est capable de mener un projet pensé en terme webmarketing tout en produisant un travail qualitatif sur le plan technique.

équipe agence seo

  • Le cabinet de conseil 

N’avoir qu’un chef de projet et/ou un directeur technique en interne, et faire appel à des freelances en coup par coup.

Avantages : souplesse, capacité à répondre à un grand nombre de demandes. Inconvénients : coûts très importants qui empêchent d’être compétitif sur les petits projets (sites vitrines, sites e-commerce).

 

  • L’agence commerciale 

Avoir une équipe commerciale et déléguer à des agences en France ou à l’étranger la réalisation des projets.

Attention, ce modèle est dangereux pour le client, car le coût facturé est trop important par rapport à la qualité que l’on peut attendre, étant donné que la relation client est effectuée par une entité distincte de l’agence qui réalise le site.

De plus, le 100% « offshore » est une pratique qui ne produit quasiment que des déconvenues (pas de respect des délais, qualité dégradée, projets bâclés ou incomplets).

 

  • La petite agence web 

Composée de 2 ou 3 personnes, elle va tenter de réaliser tous les projets de A à Z par ses propres moyens. Au vu de sa palette de compétences trop réduite, elle va souvent avoir un profil soit très technique, soit très marketing.

Si elle a le réflexe de faire appel à des ressources extérieures pour la renforcer ; elle peut mettre en valeur à la fois une vraie compétence et une relation-client exemplaire.

 

  • La grosse web agency

Publicis and co… Les grandes agences web ont un point commun : des tarifs élevés. La qualité du travail produit va varier selon le chef de projet et l’afflux de travail. La relation client n’est pas toujours simple dans la mesure où les cadres ont souvent un profil très technique ; alors que les personnes chargées de la mise en œuvre peuvent être des juniors, voire des stagiaires.

 

  • La SSII 

Les Sociétés de Services en Ingénierie Informatique ne sont pas réellement des agences web : leur métier est de réaliser des applications et sites web complexes, mais leur approche marketing, référencement et communication est dans la plupart des cas inexistante. Il est toutefois possible de les faire collaborer avec des agences de communication et de référencement.

 

Quel relationnel avez-vous avec les parties-prenantes ?

C’est la fameuse question du « feeling ». Attention aux commerciaux trop pressants, aux réductions accordées à la louche, aux personnages hauts en couleur… Vous devez vous sentir en confiance, car une fois le choix réalisé vous n’aurez pas d’autre choix que de faire confiance. Ce qui n’empêche pas un certain contrôle.

Conclusion

Pour faire appel à une agence web, intéressez-vous à l’équipe, au mode de fonctionnement, aux humains qui sont derrière. Evaluez les différentes compétences qui seront mises à votre disposition. N’oubliez jamais que ce que vous achetez, c’est une compétence humaine avant tout…

Articles similaires