Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel
Votre site en première page de Google

Le cocon sémantique : addict ou sceptique ?

Environ 2 minutes de lecture

Le cocon sémantique, tel que théorisé et popularisé par Laurent Bourrelly, a le vent en poupe.

La mécanique proposée présente de grands avantages en termes de création d’organigramme de site web et pour l’organisation et la programmation de la campagne de référencement.

Pour autant, son industrialisation, voire son automatisation pourrait comporter des risques pour l’avenir.

Tour d’horizon de cette méthode passionnante : en texte et avec une infographie.

 

Le première page de Google est à votre portée. Faites vous-même votre référencement, même sans connaissances techniques.

J’essaye gratuitement 14 jours

 

En bref, en infograpie et en vidéo : le cocon sémantique expliqué aux enfants

le cocon sémantique

 

Fallait-il se taper 4 heures de vidéo ?

Pour répondre à la question « qu’est-ce que le cocon sémantique ? »,  il faut enchaîner la visualisation de plusieurs modules détaillant le fonctionnement des silos du cocon, de l’univers sémantique et du maillage interne.cocon semantique question

La première constatation que l’on peut faire, est que, sur la forme, les vidéos de Laurent Bourrelly peuvent sembler déroutantes. Passant par de multiples digressions et réflexions pas toujours limpides, les vidéos auraient pu être plus concises et mieux travaillées. Le montage laisse l’impression que tout cela a été fait un peu rapidement et qu’il n’y a pas eu de nombreuses « prises » effectuées.

Sur le fond en revanche, on entre de plain-pied dans un mode de réflexion qui démontre une longue expérience, un réel travail de recherche et une volonté de rendre le contenu d’un site à la fois logique, cohérent et homogène. Du pur travail d’orfèvre, si l’on suit la méthode jusqu’au bout.

À la première question, « fallait-il se taper 4 heures de vidéo ? », je réponds donc « oui », même s’il faut le faire à tête reposée, avec un bon stock de café fort et en restant bien concentré pour ne pas perdre le fil.

Que retenir de la formation cocon sémantique ?

Une fois élaguées (ou subies) les nombreuses digressions et réflexions parallèles, on peut résumer la méthodologie du cocon sémantique à quelques grands principes précis :

  • Toujours commencer sa campagne de référencement par une recherche de mots-clés : cibler les requêtes porteuses de trafic potentiel.
  • Regrouper ces mots-clés en quelques grandes thématiques différentes. Puis, au sein de chaque thématique, subdiviser en sous-catégories, puis en sous-sous catégories jusqu’à obtenir un plan de site gigantesque. 

Par exemple, la page que vous êtes en train de lire, qui présente le cocon sémantique, est une page fille  de la page « Structurer son site », elle-même fille de « Préparer son référencement ».

  • Pour chaque page, mettre en place un système de liens respectant scrupuleusement le modèle proposé par Laurent Bourrelly :
  • En haut de page, placer un lien vers la page « mère », c’est-à-dire vers la page située à un niveau supérieur.
  • Dans le corps de page, faire des liens vers chacune des catégories inférieures, en les répartissant au sein de paragraphes (H2) annonçant le contenu de chacune d‘entre elles.
  • Dans le bas de page, placer des liens vers les pages « sœurs », c’est-à-dire vers les pages de même niveau. Ces liens peuvent être placés les uns en dessous les autres, un peu comme un « pour en savoir plus », sous forme de liste en bas de page.

Tout ce travail de construction du cocon peut être facilité par l’utilisation, comme le recommande Laurent Bourrelly, d’un outil de mindmapping. Vous pouvez ainsi réaliser facilement un mindmaps de cocon et visualiser toute la structure en siloing de votre site.

C’est également une méthode intéressante pour mettre à plat l’arborescence d’un site et planifier ses tâches de rédaction sur le long terme.

A la question, que « faut-il retenir ?», je réponds donc : le principe des liens entre des pages filles, sœurs et mères. Une histoire de femmes 😉

Qu’est-ce qui est nouveau là-dedans ?

Le linking interne, souvent appelé « maillage interne » ou encore « crosslinking », est un critère SEO qui est utilisé depuis longtemps par les agences et les consultants dans leur travail quotidien.

Ici, la différence porte essentiellement sur la contextualisation très stricte de ces liens.

Par exemple, si j’ai conçu un ensemble (cocon) sémantique pour parler des « agences de référencement » ; je ne vais pas placer de liens vers ce cocon depuis la page que vous êtes en train de lire ; car ce sont des thématiques différentes qui vont donc être hermétiquement séparées l’une de l’autre.

mind map cocon semantique

La nouveauté de la théorie du cocon sémantique se situe en grande partie sur cette recherche de l’étanchéité entre cocons.

Le  cocon sémantique est-il une pratique potentiellement risquée ?

C’est la première chose qu’a dit mon Chef de projet lorsqu’il a analysé la proposition de Laurent Bourrelly. Dans son interview, Olivier Andrieu met en avant les mêmes craintes, bien qu’il considère à juste titre que le principe d’un maillage interne dense et cohérent est forcément bienvenu pour Google et pour son robot, qui reste très « lien addict ».

A mon sens, le risque de sanction existe à partir du moment où une pratique devient « industrielle » et systématique. Google pourrait très bien réaliser un algorithme lui permettant de détecter le site internet ayant mis en œuvre cette méthode, à partir du moment où elle serait appliquée stricto sensu.

Il est néanmoins possible de tempérer ces craintes en établissant que :

  • Pour que Google s’y intéresse de près, il faudrait que la technique soit si répandue qu’elle devienne habituelle aux États-Unis.
  • Avec le concept du cocon sémantique, il n’y a pas de manipulation du Page Rank dans la mesure où la notoriété transmise par les pages internes n’est pas extensible.
  • Le moteur de recherche peut en apprendre plus sur le contenu des pages grâce à ce système de liens. Il est donc possible qu’il soit considéré comme vertueux par le moteur.
  • Néanmoins, la tentation peut être grande de créer un contenu de faible qualité pour « meubler » son cocon. Dans ce cas, une sanction Panda pourrait être encourue.
  • Le linking interne sur-optimisé pourrait aussi tomber sous le coup d’une mise à jour de Pingouin : l’utilisation systématique d’ancres correspondant à des requêtes exactes d’internaute pourrait, dans les années à venir, faire partie des critères du pingouin.
  • A très haute dose, la production massive de contenus liés par un système trop coordonné pourrait aussi être un signal négatif pour les équipes de la Search Quality Team de Google. Des sanctions manuelles pourraient alors être encourues mais certainement à condition que d’autres « infractions » à la loi Google soient constatées concomitamment.

 

Le cocon sémantique est-il efficace ?

De notre côté, il est encore trop tôt pour le dire. Des tests sur le cocon sémantique sont en cours et nous ne manquerons pas de vous communiquer les résultats.

En attendant, certains référenceurs ont dès à présent publié quelques remarques au sujet de l’efficacité du cocon sémantique et de la structure en silo.

A ce sujet vous pouvez par exemple lire les analyses de :

 

Quelles recommandations au final ?

Au risque de répéter un lieu commun et exaspérant du référenceur : c’est la qualité du contenu qui va, comme toujours primer.

Mais aussi la non-systématisation. Le fait de respecter au moins une « charte du lien interne » comporte nécessairement une part de risque : celle d’être facilement repérable par un éventuel revirement d’algorithme Googelien. Faire du maillage interne en le planifiant à l’avance, oui ; mais systématiser un même schéma de netlinking… pas forcément.

Pour aller plus loin

Et vous, que pensez-vous du cocon sémantique ? Implémenter le cocon sémantique vous semble t-il compliqué ? 

Articles similaires