Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel
Votre site en première page de Google

Définir l’arborescence de son site web

Environ 2 minutes de lecture

L’arborescence d’un site web est en quelque sorte l’équivalent du plan de la maison. On y trouve l’ensemble des pages qui composent le site.

Il faut absolument distinguer l’arborescence et le menu du site pour bien structurer son site pour les internautes tout en l’optimisant pour le référencement.

Dans le menu, on trouve des pages catégorisées par rubriques. Mais en général, toutes les pages d’un site ne figurent pas forcément dan le menu. Un site optimisé pour le référencement aura d’ailleurs rarement toutes ses pages incluses dans le menu du site.

Voici la méthodologie pour bien organiser l’arborescence de votre site internet ; de façon pertinente à la fois pour Google et pour les internautes.

Sans titre (58)

1. Lister tous les mots-clés sur lesquels votre site doit se positionner

Cette première étape est essentielle, référez-vous à cette page pour réaliser ce premier travail. nuage mots clés

 

Votre site en première page de google

J’essaye gratuitement 14 jours

2. Organiser ces mots-clés par blocs thématiques cohérents

Prenons un exemple. Imaginons que nous ayons un site Internet de vente de colonies de vacances.

Les mots-clés identifiés pour ce site seraient :

  • Colonies de vacances équitation
  • Colonie de vacances Avril
  • Colonie de vacances
  • Colonie de vacances été
  • Séjour enfant
  • Séjour ado
  • Colonie été 2015
  • Colonie de vacances pas cher
  • Colonie de vacances promo
  • Colonie de vacances cuisine
  • Séjour découverte cuisine enfant
  • Colo
  • Colonie cheval
  • Stage d’équitation
  • Stage équitation pour passer son galop
  • Colonie de vacances à thème
  • Vacances enfants
  • Stage de cuisine enfant
  • Colonie de vacances Juillet
  • Colonie de vacances Août

Pour chacun de ces mots-clés, une page spécifique est rédigée. Cela permet d’avoir de bien meilleurs résultats en référencement naturel.

Les mots-clés sont regroupés en blocs thématiques cohérents :

Par thématique : Colonie de vacances à thème

  • Colonies de vacances équitation
  • Stage équitation pour passer son galop
  • Colonie cheval
  • Stage d’équitation
  • Colonie de vacances cuisine
  • Séjour découverte cuisine enfant
  • Stade de cuisine enfant

  Générale 

  • Colonie de vacances
  • Colo
  • Séjour enfant
  • Séjour ado
  • Vacances enfants

  Par période :

  • Colonie de vacances Avril
  • Colonie de vacances pâques
  • Colonie de vacances été
  • Colonie de vacances Juillet
  • Colonie de vacances Août

  Par gamme :

  • Colonie de vacances pas cher
  • Colonie de vacances promo

Vous constaterez que certaines pages parlent en fait du même sujet, mais présenté avec des mots différents. Pourtant, il est important de créer 2 pages différentes : par exemple :

  • Colonie cheval
  • Stage d’équitation

Deux raisons essentielles justifient la nécessité de créer ces deux pages distinctes :

  • D’une part, pour Google, une colonie cheval n’est pas la même chose qu’un stage d’équitation : les mots ne sont pas les mêmes, et peuvent d’ailleurs être rattachés sémantiquement à des univers très différents : le stage à l’univers professionnel, la colonie au domaine des vacances.

 

  • D’autre part, d’un point de vue marketing, les internautes qui recherchent une colonie cheval s’attendent à ce qu’on détaille à la fois la partie « loisir » que revêt la colonie et la partie « technique » qui concerne l’équitation. A l’inverse, ceux qui recherchent un stage sont plus attentifs à l’aspect « pratique équestre ». Il est donc important de distinguer les deux en créant des pages séparées.

 

Pour autant, faire figurer dans un menu à la fois la page « colonie équitation » et « stage d’équitation » ne serait pas pertinent : cela surchargerait l’interface et pourrait  être source de confusions. Une seule des deux pages sera donc au final visible dans le menu ; l’autre étant uniquement accessible depuis Google ou, dans le site, en suivant des liens situés sur des pages traitant des séjours équitation.

Nous reviendrons là dessus un peu plus bas.

 

3. Faire le point sur les autres pages à créer

Il s’agit ici des pages d’informations ou de fonctionnalités non destinées à se positionner sur un mot-clé en particulier. Ces pages sont celles auxquelles on pense en général du premier coup : présentation de la société, de l’équipe, des clients, des distinctions, des partenaires, de la philosophie de l’entreprise etc.

On compte aussi les pages contact, mentions légales, conditions de vente ou d’inscription, le plan du site, l’accès à l’espace privé, le blog etc…

 

4. Définir les différents menus et liens de navigation

En général, les sites internet contiennent 2 types de navigation : la navigation horizontale, et la navigation latérale.

On compte également très souvent un « footer », c’est-à-dire un ensemble de liens qui donnent accès à différentes pages du type « contact » ou « mentions légales » ; et qui se situe tout en bas de la page.

Le menu doit être pensé pour orienter les internautes dans 2 grands-types de situations :

  • Renseigner d’avantage une personne qui a compris ce que vous proposez, et qui souhaite en savoir plus avant de vous contacter.
  • Permettre à une personne qui ne connaît pas votre activité et qui arriverait sur la page d’accueil, de découvrir les Produits/Services qui peuvent l’intéresser, avec le minimum de clics. Il faut donc choisir soigneusement les intitulés de vos éléments de menu, en les faisant vérifier par des personnes susceptibles d’être vos clients.

 

5. Les landing pages : les pages d’atterrissage

En revanche, il ne faut pas oublier que le web-marketing moderne est basé sur le principe de la « landing page ».

L’idée que vous pouvez retenir est qu’un site bien référencé et qui génère du chiffre d’affaire est dans 99% des cas un site sur lequel on n’arrive très peu par la page d’accueil : les internautes qui trouvent le site sur Google ou via un comparateur, une publicité, un lien commercial, un réseau social ou encore un e-mail marketing ; doivent directement arriver sur la page qui contient le produit/service qui va les intéresser.

Par exemple, si un internaute tape « colonie de vacances équitation », il doit arriver sur la page spécialement dédiée à ce mot-clé, et qui présente les colos d’équitation. Celui qui cherche « colonie avril », doit arriver sur la page des séjours d’avril.

Comme nous l’avons vu précédemment, vous allez donc devoir sélectionner, par les différentes pages qui traitent d’un même sujet, celles que vous ferez figurer dans le menu, et celles qui n’y seront pas (c’est-à-dire vos « landing pages » qui seront donc à 99% visitées par des internautes arrivant directement depuis Google, un réseau social ou une publicité).

On peut par exemple aboutir à un menu sous cette forme : Colonie de vacances à thème

  • Colonies de vacances équitation
  • Colonie de vacances cuisine

Générale  Colonie de vacances par âge :

  • Séjour enfant
  • Séjour ado

Par période :

  • Colonie de vacances Pâques
  • Colonie de vacances Juillet
  • Colonie de vacances Août

 

On ajoute ensuite à ce menu les pages « générales » non-destinées à se positionner sur un mot-clé en particulier :

Menu du haut d’écran :  La société machinchose

  • Notre philosophie
  • Notre projet éducatif
  • Charte de qualité

Colonie de vacances à thème

  • Colonies de vacances équitation
  • Colonie de vacances cuisine

Générale : Colonie de vacances par âge :

  • Séjour enfant
  • Séjour ado

Par période :

  • Colonie de vacances pâques
  • Colonie de vacances Juillet
  • Colonie de vacances Août

Blog Menu du bas de l’écran :

  • Connexion/inscription
  •  Contact
  • Mentions légales
  • CGV
  • Plan du site

 

6. Lier les pages entre elles

Sans titre (59)

A l’intérieur du contenu d’une page, il est important de prévoir un réseau de liens internes utilisant les textes de liens (ancres) pour optimiser le référencement. Ce travail peut être réalisé selon plusieurs méthodes. Vous pouvez vous référer à la page concernant le cocon sémantique pour découvrir la méthode la plus avancée.

Sinon, vous pouvez vous contenter de vous souvenir qu’un lien entre deux pages peut être fait de deux façons différentes :

La différence entre ces deux liens est que le premier type ne renseigne pas Google sur le contenu de la page de destination (la page sur laquelle on arrive en cliquant sur le lien) : « cliquez ici » par exemple n’est pas un terme significatif du contenu  de la page de destination ; alors que « colonies de vacances équitation » décrit précisément ce qu’on trouvera sur cette page.

 

7. Intérêt pour les internautes et pour le référencement 

Non seulement cela est utile à l’internaute, mais c’est un outil très puissant pour « convaincre » Google que la page qui parle des colonies équitation devrait être bien positionnée lorsque les internautes cherchent « colonie de vacances équitation ».

En d’autres termes, et pour être tout à fait clair : si vous faites de nombreux liens internes ayant comme texte des mots-clés significatifs du contenu des pages de destination, vous améliorez vos chances d’être bien référencé sur ces mots clés.

Si nous reprenons notre plan de site, il sera pertinent, dans le contenu des pages, de prévoir des liens entre les pages ayant la même thématique. Par exemple :

Sur ma page colonies de vacances équitation, je vais prévoir :

 

8. Les liens contextuels

Dernier élément : comment insérer les liens dans le contenu ?

Tout simplement en rédigeant des pages en ayant bien à l’esprit l’importance et l’intérêt d’y faire figurer des liens vers les autres pages. Regardez bien, la page que vous êtes en train de lire contient des liens vers d’autres pages. Certains liens sont optimisés (contiennent un mot clé descriptif du contenu de la page de destination), d’autres ne le sont pas.

L’idée est de ne pas être dans l’excès : quelques liens optimisés, quelques liens non-optimisés…. Et vous aurez un site web facile à comprendre pour Google.

 

Articles similaires