Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel

Google lui-même ne sait pas quoi nous conseiller pour le SEO

21/04/2015
personnage perplexe
J’ai été interpellé cette semaine par un confrère qui, visitant notre guide du référencement, me fait remarquer (après avoir gentiment souligné que notre guide est particulièrement bien fait #autopromo) :
 Alors voilà les choses qu’on peut lire sur les guidelines officielles de Google lui-même :
« Concevez vos pages en pensant d’abord aux internautes et non aux moteurs de recherche. »
« Ne trompez pas les internautes. »
« Évitez les « astuces » destinées à améliorer le classement sur les moteurs de recherche. » https://support.google.com/webmasters/answer/35769?hl=fr
Et voici ce qu’indique Optimiz.me  (qui n’est pas le seul à avancer des astuces contraires aux consignes de Google) et qui est référencé sur la requête « consultant web Nantes » même s’il n’est pas à Nantes : « Optimisez vos contenus en pensant comme un moteur de recherche ». 
Intéressant débat… Faut-il écrire pour l’internaute ou pour Google? Faut-il tenir compte des conseils de Google pour être bien référencé ? Plutôt que de répondre à ces deux questions existentielles qui ont été maintes fois débattues, je vous propose aujourd’hui de constater tout simplement qu’on ne peut pas suivre les guidelines de Google, tout simplement parce que’elles se contredisent.
Un petit exemple sympa : Google Penguin sanctionne l’utilisation de termes explicites dans les ancres de liens… Or le guide de démarrage google, dont le sous titre s’appelle délicieusement « optimisation pour les moteurs de recherche » (et pas pour l’internaute, au passage:), mentionne explicitement comme conseil donné aux webmasters … De soigner les ancres de liens.
google guidelines
Super LOL non ?

Un projet souvent récompensé

Un projet souvent récompensé
Share
Tweet
Share
+1