Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel
Votre site en première page de Google

Le contenu : la brique fondamentale du référencement

Environ 2 minutes de lecture

Optimiser son site consiste à faire en sorte que le moteur de recherche, lorsqu’il étudie vos pages, puisse « savoir » de quoi parlent ces pages et quelles informations les internautes peuvent y trouver. Pour cela, voici  les grands principes à respecter.

Du contenu

Le contenu est l’élément central du référencement. Vous devez concentrer la majorité de vos efforts à la production d’un contenu de qualité.

Du contenu lisible par les moteurs de recherche

Le contenu désigne tout simplement le texte que vous présentez à vos internautes. Évidemment, ce texte doit être lisible par les moteurs de recherche. Il ne faut donc pas qu’il soit intégré dans une image ou qu’il soit présenté sous la forme d’une animation Flash, que les moteurs de recherche ne savent pas décrypter.

Concrètement, nos conseils : Évitez de concevoir votre site en flash.

 

Du contenu pertinent en quantité suffisante

Le contenu doit être de qualité, c’est-à-dire s’adresser aux internautes en leur proposant des informations claires et utiles, correspondant à ce qu’ils sont venus chercher. Ne prenez pas ce préalable à la légère : toutes les mises à jour de l’algorithme de Google vont dans le sens d’une mise en valeur du contenu pertinent et de la sanction des contenus inutiles ou superflus, qui n’intéressent pas les internautes.

Pour être visibles, vos produits doivent être décrits avec précision, avec du texte plutôt que des images.

être visible sur le web

Si le design ne vous permet pas de mettre le texte en haut de page, ajoutez-le en bas de page. Il peut être tentant d’insérer des listes de mots-clefs à l’attention de Google, surtout si vous sous arrangez pour que ce contenu soit si peu visible que vos lecteurs ne s’apercevraient de rien… Évidemment, nous vous déconseillons ce type de techniques éculées : texte trop petit pour être lu, texte blanc sur fond blanc etc… Google détecte sans aucun problème ces petites manipulations.

Ne cherchez donc jamais à cacher du contenu à vos utilisateurs en espérant que le moteur de recherche de ne détectera pas votre petit jeu.

La quantité de texte sur le site est un critère déterminant pour son référencement, et ce pour 2 raisons :

– Les moteurs accordent peu de crédit aux domaines qui ne comptent qu’un nombre très faible de pages (disons, pour donner un chiffre, moins de 20 pages).

– Un nombre de pages important vous permet d’utiliser du vocabulaire varié : statistiquement, plus vous avez de mots sur votre site, plus vous pouvez diversifier les mots-clefs employés et le vocabulaire en général.

contenu web

Le nombre de mots différents que l’on peut trouver sur votre site correspond donc au vocabulaire dont vous disposez pour parler à vos internautes potentiels. Plus vous disposez de mot différents, plus vous êtes susceptible d’être trouvé, pour une raison simple : tout le monde n’utilise pas les mêmes mots pour décrire la même chose.

Alors, comment faire pour augmenter le contenu disponible sur votre site ?

La réponse est à la fois simple et complexe. Vous devez aborder toutes les dimensions relatives à votre activité : vous vendez des chocolats en ligne ? Créez une page pour chaque type de chocolat, présentez l’historique de votre entreprise, évoquez le marché local et le marché national du chocolat, présentez votre boutique physique si vous en avez une, ou encore votre entrepôt. Vous pouvez même, pourquoi pas, retracer l’histoire du chocolat, présenter vos partenaires un par un, décrire le processus de fabrication, annoncer votre présence aux prochains salons, présenter vos salariés un par un ou même vos clients les plus fidèles sous la forme d’interviews gourmandes…

Une excellente méthode pour augmenter le contenu de votre site est de créer une catégorie « blog » ou « actualités »

blog seo

Par exemple, sur votre page d’accueil, vous pouvez ajouter un menu « Actus », qui donne accès à un blog sur lequel vous allez ajouter un article par semaine. Cela vous permettra de publier régulièrement de nouveaux articles et de les classer dans la partie blog, pour ne pas perdre vos visiteurs.

Ce sera aussi l’occasion de montrer le dynamisme de votre entreprise et de créer un sentiment de proximité avec les visiteurs de votre site internet en leur montrant quelques éléments-clés de la vie de l’entreprise (présentation des dirigeants, des salariés, des procédés de fabrication, des machines, des partenaires…).  Nous verrons que cette technique est également très, très utile pour obtenir des liens de qualité, critère essentiel pour améliorer votre référencement.

 

Votre site en première page de google

J’essaye gratuitement 14 jours

 

Du contenu unique

Pour enrichir votre site, pas la peine d’imaginer copier du contenu déjà existant sur internet : Google sait détecter le contenu dupliqué, donc n’essayez même pas

Il arrive parfois que des sites e-commerce concurrents possèdent de nombreuses pages quasi identique, à cause de la fameuse question du « descriptif fabriquant ». Si les pages descriptives des produits manufacturés que vous vendez (chaussures, vêtements, électroménager, informatique) se bornent à reprendre la description inscrite sur la notice ou sur l’étiquette, il y a fort à parier que certains de vos concurrents auront fait la même erreur et que le contenu de vos pages sera donc exactement le même que celui de plusieurs autres sites.

contenu dupliqué

Dans ce cas, Google ne fera ressortir qu’un seul de ces contenus identiques… En donnant, en général, priorité au site le plus populaire ou au contenu le plus ancien.

Le contenu dupliqué interne

Mais faites aussi très attention au contenu dupliqué sur votre propre site. Imaginons par exemple que vous proposiez 3 séjours de thalassothérapie différents mais situés dans un seul et même lieu. Vous avez créé 3 pages différentes pour présenter les séjours, et sur chaque page vous avez ajouté une longue et jolie description du lieu paradisiaque où vous accueillez vos clients…  Si cette description est identique sur chacune des 3 pages, vous venez, sans vous en douter, de créer un grave handicap pour le référencement de ces pages… Dommage, non ?

Pour résoudre ce genre de problème, vous pouvez tout simplement reformuler à chaque fois la partie dupliquée pour que le texte soit différent sur chaque page, même si le sujet est le même. Sinon, il existe certaines techniques qui permettent d’afficher le texte dans un onglet à part ou encore de l’isoler dans un format différent. N’hésitez pas à demander conseil à une société de référencement si vous êtes confronté à ce type de problème très spécifique.

Concrètement, nos conseils : Rédigez du contenu unique, ne copiez rien depuis des sites extérieurs – faites attention à ne pas copier des parties de texte sur plusieurs pages différentes de votre site.

 

Du contenu régulièrement mis à jour

Google vient visiter votre site régulièrement. A chaque fois qu’il vient, il compare le contenu actuel avec celui qui était présent lors de sa dernière visite pour voir s’il y a eu des modifications. Un site souvent modifié est un site entretenu, ce qui est un gage de qualité et de fraîcheur du contenu aux yeux de Google.

bon point seo

 

Si le moteur de recherche constate que votre site est souvent mis à jour, il y aura deux avantages :

Google examinera de plus en plus souvent votre site (toutes les 3 ou 4 semaines pour les sites les moins dynamiques, toutes les heures voir plus souvent pour ceux qui publient du contenu sans discontinuer). Cela a une importance : si Google passe une fois toutes les 2 semaines sur votre site cela signifie qu’un nouveau contenu publié aujourd’hui pourrait n’apparaître dans les résultats de recherche que dans 14 jours… En espérant que ce ne soit pas trop urgent pour vous !

– Sur certaines requêtes, les sites qui publient peu de nouveau contenu sont considérés comme moins pertinents par les moteurs de recherche, qui veulent donner aux internautes l’information la plus actualisée possible.

Concrètement, nos conseils : 
– Limitez le nombre de pages ne comprenant pas de texte ou très peu.
– Décrivez vos produits avec précision en détaillant le plus de choses possibles : marque, modèle, provenance, couleur, caractéristiques, fonctionnalités- Créez une partie « actualités » sur votre site. Cela vous permettra de publier du contenu régulièrement sur des sujets variés ayant un lien avec votre activité.
– Tout est prétexte à une news : une photo sympa en rapport avec votre activité, un article paru sur le web que vous pouvez critiquer, un événement ayant lieu dans votre entreprise, une prise de position…
– Organisez-vous pour publier une page supplémentaire par semaine ou toutes les deux semaines. Pour cela nous vous conseillons de mettre en place un blog.
– Proposez à d’autres webmasters ou auteurs de publier des billets sur votre site.

 

Un site bien structuré

Plusieurs portes d’entrées

La page d’accueil n’est pas la seule page par laquelle les internautes vont arriver sur votre site. Vous devez absolument créer une page d’entrée pour chaque typologie d’internaute (ou client).

Prenons un exemple : Imaginons que vous soyez promoteur immobilier. Sur votre site, vous souhaitez attirer :

– de futurs propriétaires pour acheter vos biens

– de futurs locataires

– des personnes ayant des terrains à vendre

– des partenaires financiers pour investir

Allez-vous vous adresser à chacun d’entre eux avec les mêmes mots et les mêmes arguments ? Certainement pas : leurs attentes sont très différentes et les informations qu’ils cherchent tout à fait incomparables. Vous allez donc créer une page d’entrée spécifique pour chaque profil. L’objectif : faire en sorte que les internautes qui arrivent sur la page trouvent tout de suite l’information qui les intéresse et soient ainsi amenés à circuler sur le site ou à faire un achat ou une demande d’information.

Pour les propriétaires, une page décrivant les biens à acheter : vous présentez les différents immeubles, leur prix, leur localisation, éventuellement les solutions de crédits que vous proposez en partenariat avec telle ou telle banque.

Pour les locataires, une page décrivant les biens mis en location : loyer, charges locatives

Pour les personnes ayant un terrain à vendre, une page qui explique la typologie de terrains que vous recherchez pour construire de futurs immeubles.

Pour les investisseurs, une page qui atteste de la santé financière de l’entreprise et de ses projets d’investissement.

A ce petit jeu vous pouvez aller très loin si vous en avez le temps et l’envie. Par exemple, si vous êtes l’heureux propriétaire d’une entreprise de création de sites web, vous pourrez considérer que des personnes recherchant sur Google « site internet pas cher » doivent se voir proposer un contenu différent de celles qui recherchent « Agence de création de sites internet à Lyon » : l’un cherche un prix (pas cher), l’autre cherche une localisation (Lyon)… Des pages différentes doivent donc leur être proposées pour répondre spécifiquement à leur besoin.

Un mot-clef principal par page, une page par mot-clef principal

On l’a déjà dit tout à l’heure… Mais on en remet une couche. Le secret d’un référencement  réussi est de rédiger une page pour chaque mot clé principal, et de placer dans cette page un certain nombre de mots clés déclinés qui permettent à Google de bien identifier le sujet que vous abordez, et de l’affecter à un bon corpus de pages pour le faire ressortir dans les résultats de recherche.

Il est déconseillé, sur une même page, de travailler plusieurs sujets différents. Par exemple, si vous organisez des colonies de vacances sur le thème de la cuisine, vous pouvez anticiper le fait que les internautes potentiellement intéressés par votre offre pourront taper « colonie cuisine » mais aussi « stage cuisine » ou encore « camp de vacances cuisine ». Ces 3 mots-clefs différents traitent d’un même sujet (la colo cuisine)  et devront chacun être déclinés avec leurs variantes et leurs éventuels compléments : colonie cuisine, colonies cuisine (pluriel), colonie de vacances cuisine, ou encore colo cuisine, colonie cuisine été 2014, séjour cuisine pour enfant, camp de vacances cuisine etc….

La stratégie pertinente en terme de référencement consiste à :

– Créer une page par sujet abordé : une page pour la colonie cuisine, une page pour la colonie équitation, et une autre encore pour la page présentant la colo cinéma.

– Sur chaque page, décliner les mots clefs selon leurs variantes (singulier/pluriel/abréviation/compléments…).

– Utiliser également les termes en rapport avec le sujet (recettes, enfants, cuisiner, plats, four…) : les fameux mots du champ lexical (mots lexicaux).

– Sur chaque page, mettre en valeur le mot clef principal dans les « zones chaudes ». zones chaudes SEO, et permettent de renforcer le positionnement de la page sur le mot-clé principal.

Concrètement, nos conseils:
–  Créez une page spécifiquement dédiée à chaque sujet abordé par votre liste.
– Au sein de chaque page, déclinez ce mot-clef selon ses différentes variantes (singulier/pluriel/abréviation) et incluez les termes en rapport avec le sujet de la page.

 

Le maillage interne : le « Linking »

Le linking est un terme barbare désignant tout simplement les liens qui relient les pages du web les unes aux autres. Souvent, on compare internet à une toile d‘araignée, car les pages sont reliées les unes aux autres par des liens, qui sont autant de ponts entre un contenu et un autre.

lien web seo

En principe, toutes les pages de votre site web comprennent des liens vers d’autres pages de ce même site. Saviez-vous par exemple qu’un menu déroulant n’est rien d’autre qu’un ensemble de liens permettant de passer d’une page à l’autre ?

Les moteurs de recherche sont comme les internautes : ils explorent le net en passant de page en page grâce aux liens qui y figurent. C’est de cette façon qu’ils détectent chaque jour les nouveaux contenus publiés. Si vous créez une page sur votre site et que vous ne la reliez à aucune autre (= aucune page de votre site ne fait de lien vers cette nouvelle page), Google ne pourra pas la découvrir et l’indexer : elle restera secrète pour les internautes n ‘ayant pas son adresse exacte, c’est à dire son URL.

Le linking interne consiste tout simplement à faciliter la navigation des internautes mais aussi des moteurs de recherche. Vous devez bien avoir en tête que lorsque vous faites un lien vers une de vos pages, vous indiquez à Google plusieurs choses concernant cette page :

– Vous précisez son importance : une page qui serait accessible depuis la page d’accueil et depuis de nombreuses autres pages de votre site sera considérée comme plus importante qu’un contenu accessible depuis une seule page. Dit autrement, si une page reçoit des liens de la part de nombreuses pages du site, son importance aux yeux de Google sera plus grande que si elle ne reçoit qu’un seul lien.

–  Vous précisez son contenu : formellement, un lien est une zone cliquable par l’internaute, généralement un texte même s’il peut aussi s’agir d’une image ou d’une vidéo.

Par exemple, ceci est un lien pour aller à la page d’accueil de Peugeot.fr : Peugeot

Le texte du lien est analysé par Google pour connaître le contenu de la page sur laquelle on atterrit en cliquant sur le lien (donc en l’occurrence, la page d’accueil de peugeot.fr). On appelle ce texte « ancre du lien ». Par exemple, ici, l’ancre du lien (Peugeot) indique que la page que l’on va visiter parle de « Peugeot ». Cela présente un intérêt limité en termes de référencement. Certainement que Peugeot préférerait que Google sache que la page peugeot.fr parle de « voitures » ou de « voitures pas cher », ou encore de « voitures de qualité ». 

Pour que le moteur assimile cela, je vais donc modifier l’ancre pour qu’elle soit plus descriptive, ce qui donne par exemple « Voitures de qualité ». Google saura ainsi que la page Peugeot.fr présente des « voitures de qualité » Fransouzich Qualitat ?

Concrètement, nos conseils : Faites des liens entre vos différentes pages en choisissant soigneusement les ancres. Les ancres doivent décrire le mieux possible le contenu de la page de destination.

 

Une navigation optimisée

Vous avez créé 20 à 40 pages spécifiques pour chaque mot clef… Vous vous demandez sûrement comment faire pour organiser la navigation entre ces différentes pages.

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

Tout d’abord, si vos pages correspondent à un produit ou à un service spécifique pouvant facilement être classé et organisé, vous pouvez les rendre disponibles via la page d’accueil, à partir de menus déroulants, comme par exemple sur le site de Vitacolo :

Exemple d'organisation de pages avec de nombreux liens internes

Si au contraire ces pages sont plus « anarchiques », difficiles à classifier, vous pouvez les rendre accessibles à Google depuis votre bas de page, comme par exemple sur le site voyage-Sncf :

exemple de liens sncf

Vous pouvez également répertorier vos nouvelles pages dans des zones plus « reculées » de votre site. Exemple : les liens situés sur la partie gauche sur la page http://www.thomascook.fr/voyage/idees-vacances.html, et qui ne sont pas présents sur la page d’accueil. Ces liens mènent tous vers des pages thématiques réalisées pour se positionner sur un mot clef spécifique :

Capture d’écran 2014-01-06 à 01.49.52

 

Aller plus loin avec le maillage interne et le cocon sémantique.

Vous voilà prêts pour bien démarrer le référencement de votre site. Pour avoir plus d’informations retrouvez tous nos conseils SEO dans le guide complet SEO