Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel
Votre site en première page de Google

La longue traîne

Environ 2 minutes de lecture

Pressé ?

Trouvez des mots-clés de longue traine et suivez clic-par-clic les instructions de notre logiciel pour booster le référencement de votre site

longue traine SEO

 

Votre site en première page de google

J’essaye gratuitement 14 jours

 

Vous êtes en train de préparer le référencement de votre site et vous avez besoin d’informations pour bien choisir vos mots-clés ? En plus de vos mots-clés génériques (c’est-à-dire vos mots-clés principaux), les mots de longue traîne sont très importants pour développer le trafic sur votre site et augmenter votre taux de conversion.

 

Longue traine : Définition

Petite histoire de la longue traine (ou « long tail » en anglais) : c’est en 2004 que Chris Anderson, rédacteur en chef pour la revue américaine Wired, utilise pour la première fois ce concept de longue traine (ou longue queue).

« Il pense que les produits qui sont l’objet d’une faible demande, ou qui n’ont qu’un faible volume de vente, peuvent collectivement représenter une part de marché égale ou supérieure à celle des best-sellers, si les canaux de distribution peuvent proposer assez de choix, et créer la liaison permettant de les découvrir« . (Source Wikipédia)

En observant les statistiques de sites commerciaux tels Amazon ou Netflix les constats sont les suivants :

  • Les best-sellers représentent peu d’ouvrages mais beaucoup de ventes.
  • Le reste des références est composé de beaucoup d’ouvrages, très peu vendus individuellement mais dont la masse cumulée représente l’essentiel des bénéfices du site e-commerce.

La longue traîne SEO

Transposée au domaine du référencement, la longue traîne se traduit de la façon suivante :

  • Une petite partie du trafic est apporté par des mots-clés très génériques (souvent des mots clés très concurrentiels et donc très souvent tapés par les internautes dans leurs recherches).

Cette partie représente la tête de la longue traîne (en vert sur le graphique).

  longue traine (Source image : CNET)

  • Beaucoup de mots clés sont saisis peu de fois (ces mots clés sont spécifiques et précis donc tapés peu de fois à l’identique par des internautes). Chacun de ces mots clés génère un faible trafic, mais c’est la somme globale de toutes ces requêtes diverses qui représente environ 80 % du trafic issus des moteurs de recherche.

Cette partie correspond à la queue de la longue traîne (en jaune sur le graphique).

Voici un exemple tiré de Google analytics pour notre site http://optimiz.me. 

Parmi les mots-clés qui nous rapportent le plus de trafic, on note les termes suivants :

Capture d’écran 2015-10-22 à 12.35.33 On constate que ces termes sont très génériques : concurrentiels, ils nécessitent beaucoup de travail pour commencer à apporter du trafic. Chacun de ces terme apporte entre 15 et 120 visiteurs par jour. 

En revanche les termes ci-dessous apportent individuellement peu de trafic (1 à 2 visites par mois), mais il y en a des lilliers qui, toutes additionnés, représentent 90% de notre trafic :  

Capture d’écran 2015-10-22 à 12.33.07Capture d’écran 2015-10-22 à 12.32.58

autres termes

 

Travailler la courte traine

La courte traine, c’est-à-dire la tête de la longue traîne, est composée de vos mots clés génériques, fortement concurrentiels. Pour choisir ces mots très recherchés par les internautes vous pouvez vous appuyer sur une série d’outils détaillés dans notre section « outils de choix des mots-clés ».

 

Appliquer le concept de la longue traîne 

La longue traine est une technique de référencement qui consiste à créer plus de volume de texte sur une page en ajoutant des mots dits de longue traine, c’est-à-dire des mots plus spécifiques autour du champ lexical de la page. Il s’agit donc de travailler des requêtes plus longues.

Comment travailler la longue traine ? 

Il faut axer la stratégie sur 2 grandes actions: un plan éditorial (rédaction d’articles thématiques) et la recherche du champ lexical relatif à un sujet donné donné.

a. Vous devez tout d’abord vous libérer du temps pour écrite. Le mieux est de disposer d’un blog. Si vous n’en avez pas contactez-nous, pour en réaliser un. 

b. Sur Optimiz.me, créez un certain nombre de mots-clés principaux correspondant à des requêtes de longue traine. Pour trouver des idées, vous pouvez vous fier :

. Aux suggestions issues de google suggest :

Capture d'écran 2016-08-10 11.10.32

Dans cet exemple, on voit qu’il suffit de taper un début de question pour trouver un grand nombre d’idées d’articles à publier. En l’occurrence, des didacticiels de fabrication de bijoux, sujets très importants pour une boutique de bijoux fantaisie par exemple. En devenant une source d’information régulière pour vos prospects, votre blog générera du trafic massif et qualifié qui démultipliera les ventes. Le fait de créer de multiples articles répondant à des questions d’internautes permettra de générer une forte présence sur les mots-clés de longue traine.

. Aux suggestions issues des requêtes reportées par votre compte Google Analytics :

  • Aux mots-clés affichés dans Google Analytics, quand vous cliquez sur « acquisition » puis « requêtes » :

Capture d'écran 2016-08-10 11.10.49

  • Pour chaque article créé, utilisez un champ lexical le plus complet et varié possible

Plus vous utiliserez un langage varié, déclinerez les termes synonymes, connexe,s proches; et plus vous serez susceptible de générer des visites de longue traîne. Mettez vous à la place des internautes : tout le monde a un cerveau différent, un niveau et des habitudes de langage propre. Vous devez donc parer à toutes les combinaisons possibles, ou plus exactement, au plus grand nombre de possibilités. 

Utilisez le moteur sémantique d’Optimiz.me pour trouver les éléments de champ lexical à faire utiliser dans la rédaction de chaque article :

Capture d'écran 2016-08-10 11.11.10

À partir de ces différents mots-clés, rédigez un texte de 500 mots minimum (mais visez 800). Vous pouvez utiliser l’outil d’aide à la rédaction d’Optimiz.me pour créer ces contenus :

Capture d'écran 2016-08-11 13.57.15

À droite, vous verrez figurer chaque mot-clé ou expression lexicale notable, et à gauche, vous pourrez rédiger votre contenu. De cette façon, vous pourrez comptabiliser le nombre de fois que chaque expression a été utilisée, en essayant d’employer au moins 1 fois chaque terme sélectionné. 

 

Conclusion

Pour résumer, nous avons donc 3 catégories de mots :

Les mots de la tête de la longue traîne :

  • Génériques
  • Très souvent demandés
  • Requêtes courtes (pas plus de 2 mots)
  • Concurrentiels
  • Avec un taux de conversion bas
  • Génèrent environ 20% du trafic

Les mots de « milieu de traîne », situés après ceux de la tête et avant la queue de la longue traîne :

  • Semi-génériques
  • Moyennement concurrentiels
  • Avec au taux de conversion moyen
  • Un peu plus difficiles à estimer en termes de volume de trafic. Ces mots nous intéressent moins ici.

Les mots de la queue de la longue traîne :

  • Très spécifiques
  • Correspondent à des expressions moins recherchées par les internautes
  • Requêtes longues (minimum 3 à 5 mots)
  • Non concurrentiels (ces mots sont moins populaires)
  • Avec un taux de conversion élevé
  • Représentent presque 80% du trafic

 

Articles similaires