Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel
Votre site en première page de Google

Lecture numérique et rédaction web

Environ 2 minutes de lecture

Les différences entre web et papier sont évidentes. Les habitudes et réflexes de lecture ne sont pas les mêmes selon qu’il s’agisse d’un support papier ou d’une page web. Par conséquent, la façon de rédiger devra prendre en compte ces spécificités. Ainsi, bien rédiger pour le web nécessite de manier à la fois des techniques rédactionnelles adaptées et de connaitre les grands principes du référencement.

La lecture sur papier

Sans titre (69)

Pour mieux comprendre les différences entre les deux supports (papier/web), revenons rapidement sur les principales caractéristiques de la lecture papier dans la presse écrite :

  • Plusieurs niveaux de lecture
  • Lecture linéaire et déductive

Spécificités du support papier :

  • Espace bidimensionnel avec un début et une fin
  • Contenu fixe et autonome

La lecture sur écran

Sans titre (70)

La lecture écran, ou lecture numérique, peut se définir comme une lecture :

  • Ouverte
  • Focale : lecture principalement orientée sur le premier tiers de la page (le front loading) et sur le contenu situé au-dessus de la ligne de flottaison
  • En balayage visuel ou « scan »
  • Multidimensionnelle
  • Fragmentée (plus sélective et en survol) voire factuelle (recherche de données chiffrées par exemple) avec suivi des hyperliens
  • En diagonale et partielle (seuls 20 % à 30 % des mots de la page sont lus)
  • Rapide : l’internaute reste 30 à 60 secondes en moyenne sur une page

Ecrire pour le web consiste donc à adapter l’écriture au media internet et à ces nouveaux enjeux liés aux spécificités de la lecture web.

Comment ces nouveaux modes de lecture influencent la rédaction web ?

Le but premier d’un contenu web est de donner l’information recherchée et de transformer, c’est-à-dire de convertir.  L’internaute doit pouvoir trouver une réponse et/ou avoir envie de passer à l’action : acheter, s’inscrire à une lettre d’information, demander un devis, laisser ses coordonnées, remplir un formulaire, ….

Le processus d’écriture est alors focalisé sur ces enjeux. La rédaction pour le web ne sera pas la même qu’une rédaction « papier ».

L’importance de la lecture sur le web a donné naissance à de nouveaux métiers : les rédacteurs web sont aujourd’hui des membres indispensables aux agences de communication, agences web et agences digitales.

Votre objectif numéro 1 : rendre la lecture à l’écran agréable

La lecture sur écran est beaucoup moins confortable que la lecture papier. Environnement extérieur, reflets sur l’écran, position et taille du support (tablette, téléphone, ordinateur), temps de téléchargement, clavier/souris/ou écran tactile, scrolling (défilement), …les facteurs perturbateurs sont nombreux.

Pourtant, internet est devenu l’outil de recherche favori ; alors si vous voulez faire partie de ce business, vous devrez nécessairement adapter votre stratégie. Cela signifie que vous devrez optimiser la rédaction de vos pages pour avoir des contenus les plus « friendly users » possibles.

Quelques éléments incontournables pour concevoir un contenu structuré et faciliter la tâche aux internautes :

  • Une introduction
  • Des titres
  • Des sous-titres
  • Des images/illustrations/schémas + contexte (légende ou titre)
  • Des paragraphes bien visibles
  • Une conclusion

Travailler sa lisibilité en portant attention aux points suivants :

  • Taille des caractères
  • Casse des lettres / espacement des lettres
  • Espacement entre les mots, entre les lignes et entre les paragraphes
  • Typographie et polices
  • Contrastes

Les statistiques et études sur les comportements des internautes

Il existe de nombreuses études et statistiques sur les comportements de lecture sur ordinateur. Jakob Nielsen a notamment beaucoup analysé le parcours de l’œil sur une page (eyetracking) et les éléments de fixations oculaires.

Pour retrouver quelques-unes de ces études :

Conclusion

Faciliter la lecture d’informations sur le web est un enjeu primordial pour chaque site internet.

Ecrire pour le web = écrire pour être lu sur un écran = réduire l’effort cognitif de la lecture d’une page web.

 

Votre site en première page de google

J’essaye gratuitement 14 jours

 

Articles similaires