Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel
Votre site en première page de Google

Les indicateurs SEO

Environ 2 minutes de lecture

Quelle que soit la typologie de votre site internet, sa création répond à un ou plusieurs buts que vous avez préalablement identifiés : vendre des produits, vendre des services, présenter des services et générer des prises de contacts, générer des prospects et des clients, être visible sur des contenus spécifiques (textes, vidéos, …), etc. Une fois ces objectifs déterminés et le site créé, il est important de pouvoir suivre ces paramètres. C’est par l’analyse du suivi de certains indicateurs que vous serez en mesure d’améliorer vos performances et de rectifier le tir en cas de difficultés.

Sans titre (71)

Les KPI

Il existe plusieurs indicateurs clés de performance (aussi nommés KPI pour Key Performance Indicators). Le suivi du positionnement des mots clés est un indicateur des actions de référencement. Il fait souvent office de principal indicateur SEO ; pourtant, il existe plusieurs autres données sur lesquelles se baser pour analyser et évaluer la pertinence des prestations de référencement mises en place sur un site web. Parmi les indicateurs que nous étudierons ci-dessous, il est important de préciser qu’aucun ne peut être pris individuellement sans mise en perspective avec les autres. Ainsi, l’analyse des positions est un critère important mais pas suffisant en soi pour juger du travail mené en référencement.

Il est intéressant de mettre en relation le trafic apporté sur ces mots clés stratégiques et de savoir si ces visites sont qualifiées et transforment, c’est-à-dire apportent une vente ou une prise de contact. Ainsi, chaque indicateur correspond à une question que nous allons développer ci-dessous en vous apportant des éléments d’informations.  

Le trafic : combien de visites ?

Sans titre (72)

Le trafic correspond au nombre de visiteurs qui passent sur le site. Afin d’étudier les mesures de référencement, vous pouvez regarder quel est le trafic issu des moteurs de recherche, c’est-à-dire le nombre d’internautes qui arrivent sur le site depuis une recherche Google.  C’est ce que l’on appelle le trafic généré, ou trafic organique (différent du trafic direct qui correspond aux internautes qui tapent directement l’adresse du site –l’url- dans le navigateur, sans passer par Google, ou qui atterrissent sur le site après avoir cliqué leurs favoris ; encore différent du trafic dit « referral » qui amène des visiteurs depuis un lien situé sur un site externe).

Le volume de trafic est un indicateur de référencement intéressant à suivre, même s’il présente des faiblesses. Comme nous l’avons dit précédemment ; le trafic ne sera intéressant pour un site que s’il permet de transformer les visiteurs en acteurs ; ex : un visiteur qui passe commande sur un site e-commerce, un visiteur qui remplit une demande de contact ou un formulaire spécial (demande de devis, recherche de prospects,….). Un site beaucoup fréquenté mais avec un fort taux de rebond et/ou un faible taux de transformation est un site qui présente des lacunes et qui doit être amélioré rapidement.  

Le suivi des positions : quelle est la position du mot clé dans les résultats Google ?

Selon l’outil SEO, vous avez la possibilité de suivre les positions de vos pages sur différentes interfaces : tableau de positionnement, graphique, courbe de suivi des évolutions des positions,… Avec les avancées de Google et le fonctionnement de la recherche personnalisée, il n’est plus possible de se baser uniquement sur la notion de positionnement pour évaluer le travail de référencement. En effet, pour chaque internaute une page de résultats différente peut apparaitre pour une recherche pourtant similaire (certains paramètres sont en effet pris en compte par Google pour proposer des pages personnalisées de résultats : internaute relié à son compte Gmail, historique des recherches, type de navigateur, localisation, plugins, extensions,…).

Le positionnement sur un même mot donné peut donc fluctuer : vous allez chercher la recherche vous-mêmes en effectuant la requête, vous allez voir votre mot clé positionné en place 5 des résultats Google ; votre collègue va effectuer la même recherche depuis son ordinateur et obtiendra par exemple comme résultat un positionnement en place 7. Comment savoir alors quel est le positionnement exact sur ce mot clé ? Obtenir une réponse unique à cette interrogation est simplement impossible. Aucun outil ne sera en mesure de vous fournir une réponse exacte à 100%.  

 

Votre site en première page de google

J’essaye gratuitement 14 jours

 

Convertir ses visiteurs : le passage à l’action

Une page d’atterrissage (landing page) est une page que vous créez spécialement pour vous positionner sur un mot clé précis. Elle peut ne pas être visible directement dans vos menus de navigation sur le site : elle sert à vous apporter des visiteurs en proposant un contenu textuel riche travaillé pour la longue traîne. Son rôle est donc de se positionner sur un mot clé donné et d’apporter du trafic depuis Google. Cela présente un intérêt si les actions sont « positives » ensuite, c’est-à-dire si elles permettent de convertir : nous revenons ici sur la notion de transformation et de trafic converti.

Sans titre (73)

Dans un premier temps les internautes doivent trouver facilement votre site : c’est là tout le travail du référencement et du positionnement sur vos mots clés. Cette étape réalisée, les internautes sont donc sur votre site : que doivent-ils y trouver ? Quelles sont les actions vers lesquelles vous souhaiter les orienter ? Votre site permet-il de réaliser ces actions facilement et rapidement ? Ces questions sont fondamentales pour comprendre le comportement des visiteurs et transformer de simples visiteurs en acteurs. Parce qu’un site qui a du trafic c’est bien mais un site qui a du trafic qualifié et transformateur c’est bien mieux, et c’est le but non ?!

La conversion de vos visiteurs passera par la réalisation d’une action : achat, prise de contact avec un formulaire spécial, prise de contact téléphonique, clic sur une vidéo ou sur un lien, ….les buts varient selon la typologie de votre site, mais sont toujours matérialisés par des visuels clairs. Ce que l’on appelle des « call to action » sont des éléments graphiques visuels qui apparaissent sur une page ; idéalement sur toutes les pages du site. Peu importe la page sur laquelle est l’internaute, il doit avoir la possibilité de passer à l’action depuis toutes les pages du site. N’oubliez pas que chaque clic supplémentaire nécessaire à l’internaute est un risque de plus de voir ce visiteur quitter votre site. Même sur une page de contenu, il est primordial d’avoir un espace visible et simple qui permette de passer à l’action (ex : généralement placé en haut à droite, cet espace contient des champs à remplir ou correspond à un panier d’achat à compléter).

Quel que soit l’élément visuel et le graphisme choisit, l’idée de base est toujours la même : faciliter l’action de l’internaute, c’est-à-dire augmenter les interactions possibles du visiteur avec les possibilités offertes par le site. Si votre référencement est optimisé sur les critères principaux de Google qui sont ceux analysés par Optimiz.me et que vos pages disposent d’éléments de passage à l’action efficace, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir sur le web.  

Le suivi des ventes : combien de ventes ?

Le suivi de la performance passe également par l’analyse des ventes réalisées via le site internet : quels sont les chiffres globaux des ventes ? Quelles sont les pages qui génèrent le plus de vente ? Par quels canaux arrivent les internautes qui achètent en ligne ? Tous ces éléments vous permettront d’améliorer le « tunnel des ventes », c’est-à-dire sur les leviers d’action de l’internaute « acheteur » : abandons, retour, modes de créations et conversion du panier d’achat.  

Le suivi des prises de contact : combien de prises de contact ?

Si votre site n’est pas un site e-commerce, il se peut que votre but soit de collecter un maximum de contacts ou de prospects. Pour cela vous allez mettre en place un formulaire de prise de contact visible sur toutes les pages du site dans un encart graphique et ergonomique placé en haut à droite. Cet élément sera situé au-dessus de la ligne de flottaison ; ainsi l’internaute n’a pas besoin de descendre dans la page (de scroller avec la souris pour naviguer verticalement dans la page) et peut réaliser l’action rapidement.  

Le ROI : quel est le gain par rapport à l’investissement ?

Le ROI désigne le concept de retour sur investissement (Return on Investment – ROI). Le retour sur investissement s’applique pour chacun des critères définis précédemment : il s’agit de mesurer la valeur financière pour chaque indicateur de performance.  Ex : quel est le chiffre d’affaire que vous apporte une prise de contact ? Quel est le chiffre d’affaire généré par une vente ? Le ROI correspond au chiffre d’affaires acquis par rapport aux coûts du site. Il est représenté par la formule suivante : (Chiffre d’affaires – les coûts) / Les coûts Grâce à la mesure de l’audience et au ROI de votre site, vous pouvez analyser sa rentabilité et définir vos actions et priorités à venir.  

Les articles sur le même sujet :