Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel

Mardi, jour 2 du Design Sprint : Le jour des solutions

22/06/2016
DS pic

La 1ère journée a servi à poser le problème : comment permettre à des entreprises n’ayant pas de connaissances techniques en webmarketing, d’obtenir plus de trafic sur leur site, en leur donnant de vrais résultats tangibles avant qu’elles décident de s’abonner ?

Nous avons encore 4 jours devant nous pour répondre à cette question. Et comme nous devons à tout prix éviter de réinventer la roue, nous commençons par regarder ce qui se fait de mieux chez nos concurrents. Nous ferons ainsi quelque chose de différent ou de plus avancé. Nous pourrons aussi nous inspirer de leurs idées graphiques ou conceptuelles pour bâtir notre solution.

Recherche de « best ideas » chez les concurrents

10h-12h. En ce début de matinée, les ordinateurs sont de retour, car nous devons parcourir le web pour trouver les solutions concurrentes répondant notre problématique  : logiciels de suivi de positionnement, de suivi de campagnes SEO et Adwords, d’analyse sémantique, de gestion de campagnes sociales, etc… Chacun extrait le meilleur de ce qu’il trouve, en dessinant des schémas, écrans, interfaces sur des post-it. 

12h- 12h20 : chaque expert expose les meilleurs idées trouvées chez les concurrents. Nous répondons à la question : « what’s the big idea that might be useful in here? »

Sans titreLa première à se lancer, Audrey, notre experte en social-media, a analysé l’expérience client sur des logiciels de gestion des réseaux sociaux : Sprout Social et Meet Edgar. On se focalise d’avantage sur l’expérience utilisateur que sur les fonctionnalités, car à ce stade, ce qui intéresse l’équipe, c’est le fait de proposer une interface intuitive, motivante et facile à prendre en main. 

 

 

 

Sans titre 2Dans le prolongement de cette préoccupation, Emmanuelle se concentre sur des sites commerciaux ayant de bonnes idées marketing : Hubspot, Apple Music et Asana. En particulier, la gestion des temps d’attente et de chargement, ainsi que le parcours client jusqu’à la prise de l’abonnement. 

 

 

 

 

Sans titre 3Mehdi focalise quant à lui essentiellement sur les modalités de prises de décision de l’utilisateur. L’objectif est de ne jamais mettre l’utilisateur en position de devoir concevoir sa stratégie à partir de suggestions, mais plutôt de lui proposer une stratégie et de lui permettre de réoriente sa stratégie sur la base de choix simples par élimination. 

 

 

 

Sans titre 4Vincent, sans le savoir à ce moment là, met en avant les fondations de ce qui sera repris, dans l’après midi, comme la meilleure idée de business modèle. S’appuyant sur les systèmes de clics&wait fournis par certains jeux comme Clash Of Clans, il pose l’idée de permettre au client, dans une version gratuite du logiciel, de faire peu d’actions dans la journée, et d’inciter à prendre une version payante pour ne pas avoir à attendre une journée complète pour poursuivre son travail. 

 

 

Jimmy met le focus sur l’UX :  l’idée est de ne proposer qu’une seule action par page. 

12h30 : Anthony rappelle tout le monde à l’ordre : on ne doit pas perdre de vue que le client doit percevoir des résultats « quick, tangible and easy ». La problématique n’est pas simple : comment permettre des résultats sur tous les canaux webmarketign ? En SEO, il faut souvent plusieurs mois avant de percevoir les premiers résultats. En Adwords, il est possible d’aller plus vite. Comment harmoniser la promesse quelque soit le canal principal suggéré à l’utilisateur? Nous n’avons pas encore la réponse à ce stade, mais nous mettons nos cerveaux en alerte sur ce sujet. 

13h : Lunchtime ! Au menu d’aujourd’hui des produits frais et sains servis dans des bocaux en verre par une cantine ambulant. Manger léger fait partie intégrante de la méthode Design Sprint ! On a besoin d’être encore très vifs et concentrés l’après-midi…

Sans titre 8

14h : Bilan de la matinée : une multitude d’idées affichées sur le mur. Maintenant, il faut créer la carte de la partie de l’application qui va être conçue cette semaine. Puisque nous focalisons sur la valeur perçue par le client, nous décidons de nous focaliser sur le parcours du prospect, du moment où il arrive sur le site commercial, à celui où il devient client en indiquant ces numéros de carte bancaire. La promesse doit être forte et compréhensible pour convaincre. Cette étape va être franchie en suivant plusieurs step : 

Conception de la carte de l’application 

1st step : Chacun choisit une partie du parcours client sur lequel il souhaite porter son attention (prescripteurs, arrivée du prospect, initialisation du compte/suggestion de campagne, obtention du résultat, choix d’un abonnement (business model). Pour cela, chacun inscrit son nom sur une partir donnée (post it jaunes ci-dessous).

Sans titre 7

 

2d step : En fonction de la partie de l’application sur laquelle chacun travaille, nous regardons, sur le mur, tout ce qui a déjà été fait en 20 minutes, afin de collecter des idées déjà existantes, et de mettre en avant les problématiques majeures. Nous pouvons également regarder le #postitwall et retourner vers des idées préalablement évoquées. C’est le silence absolu… Les esprits d’échauffent, les connexions se font… Les experts se concentrent et font fonctionner leur matière grise ! #deepthoughts

3d step :Sans titre 9 c’est le moment d’un exercice central dans la conception de l’application : le « crazy eight ».

L’objectif est de prendre ses idées majeures et en dessiner les variations en 8 minutes : ce qui est « crazy », ce ne sont pas les idées, mais bien le temps dédié à chaque variation qui est très court et permet d’aller à l’essentiel.

En 8 minutes, on dessine sur des post it les 8 écrans, correspondant aux 8 étapes clés, qu’il faut mettre en place pour couvrir la totalité du champ de l’application sur laquelle on se focalise. Cet exercice est particulièrement impressionnant à réaliser car on se rend compte de notre capacité à avoir les meilleurs idées… lorsqu’on a le moins de temps. 

Le travail de chacun est alors affiché sur le mur. mais attention : « Keep it Anonymous ». Pas question d’écrire son nom, car les choix d’élimination qui vont suivre doivent être dictées uniquement par u ne observation sans influence. En revanche, chaque ensemble d’écran réalisé doit avoir un nom, qui retranscrive précisément l’esprit de l’oeuvre de chacun. Par exemple : « Promenons nous dans les bois », « Madame Irma », etc… 

À ce stade, nous disposons donc de pléthore d’écrans très précisément conçus, affichés sur les murs. Nous allons pouvoir passer à la conception du scénario. Chaque schémas doit être compréhensible sans explications. Si ce n’est pas le cas, il ne faut pas hésiter à y incorporer du texte… #productif

Sans titre 10

15h44  Vincent : « Votre sketch doit être détaillé, il faut qu’il parle de lui-même parce que tout le monde va le regarder » Vincent

16h45 : Nous avons presque fini, mais #pastoucheMinouche ! On ne regarde pas sur son voisin ! On empile les sketches, mais on résiste à la tentation de les regarder. Tout le monde aura besoin d’un œil neuf demain pour faire les choix. Et dans la méthode Design Sprint, choisir, c’est éliminer ! 

 

Les tweets de la journée : 

https://twitter.com/Optimiz_Me/status/745253027548794880

Un projet souvent récompensé

Un projet souvent récompensé
9 Shares
Share9
Tweet
Share
+1