Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel

Le récap : comment bien optimiser les balises des pages ?

30/06/2015
Référencement

Chaque page importante de votre site doit être correctement balisée pour être bien comprise et bien classée par Google sur vos mots-clés principaux. C’est ce qu’on appelle le « référencement on-page« .

L’attention portée aux « zones chaudes »

Vous avez listé vos 5 à 60 mots clefs principaux ? Vous avez créé une page par mot-clef prioritaire ? Parfait, vous avez fait le plus dur, il ne vous reste plus qu’à mettre tout cela en valeur correctement pour que les moteurs de recherche identifient vos mots clefs comme étant les éléments essentiels de vos pages.

Ci-dessous un exemple de choix de mots clés avec 1 mot clé principal par page (= 1 mot clé principal différent et unique pour chacune des pages importantes de votre site) : 

choisir ses mots clés seo

Lorsque Google parcourt une page de votre site, il cherche à identifier le contenu le plus important.

Ce contenu est celui qui se trouve dans les « zones chaudes » de la page, qui sont au nombre de 4 : l’URL, les éléments Hn, les métadonnées, et la balise Alt des images. Étudions ces éléments un par un.

1 : Les URL

L’URL désigne l’adresse exacte de votre page sur le web. Elle commence par http://, et on la trouve dans la barre principale du navigateur internet.

Par exemple l’url de la page de cet article que vous êtes en train de lire est : http://optimiz.me/optimiser-balises-seo/

Lorsque vous créez une page, vous lui attribuez une URL, qui commence par le nom de domaine de votre site, suivi d’un certain nombre de mots qui doivent être le plus descriptifs possible du contenu de la page et qui doivent contenir les mots-clés principaux.

Ci-dessous l’url est : optimiz.me/vous-avez-ete-sanctionne-par-google-penguin/

Capture d'écran 2016-08-11 14.11.22

Imaginons que vous vendiez du matériel scolaire sous la marque fictive « Scolair ». Voici un exemple de mauvaise et de bonne URL.

Mauvaise URL: http://www.scolair.fr/page1

Bonne URL : http:///www.scolair.fr/acheter-fournitures-scolaires-pas-cher

La bonne URL fournit des informations au moteur de recherche : elle indique que la page parle de « fournitures scolaires pas chères ». La mauvaise URL ne donne aucune information sur le contenu de la page : elle n’est donc pas optimisée pour le référencement.

Concrètement, nos conseils : Insérez les mots clefs important dans l’URL, séparés pas des tirets. Décrivez le contenu de la page dans l’URL

2 : Les métadonnées

Les métadonnées sont des balises contenues dans le code HTML de vos pages. Les deux seules qui aient un impact sur le référencement sont la Balise Title et la métadonnée description.

Si vous ne savez pas comment les éditer, demandez à votre webmaster de vous montrer : en règle générale, vous pouvez les rédiger depuis une interface très simple d’utilisation.

Vous pouvez aussi utiliser Optimiz.me, car le logiciel vous indique étape par étape comment faire pour modifier vos balises quel que soit le CMS  que vous utilisez, à condition qu’il fasse patrie de la liste de CMS que le logiciel connaît (nous couvrons 80% du marché). Le CMS désigne le logiciel que vous utilisez pour modifier votre site.

Balise Titre (Balise Title) 

La Balise titre est le texte qui apparaît lorsque l’on fait une recherche sur Google : c’est elle que vous lisez pour choisir entre plusieurs résultats proposés par le moteur de recherche lorsque vous avez tapé une requête, et sur laquelle vous cliquez pour accéder à une page.

balise-title-description

La Balise Titre est très importante car les mots-clés qu’elle contient sont considérés par Google comme descriptifs du contenu de la page, et pris en compte dans le calcul de classement des pages.

Attention toutefois : la balise en question doit à la fois comprendre un ou plusieurs mots-clés importants ET donner envie à l’internaute de cliquer pour découvrir le contenu de la page. Vous ne pouvez donc pas résumer votre balise à une succession de mots-clés sans queue ni tête.

Exemple de « bonne » Balise de Titre: Voyages en écosse : séjours de vacances tout compris.

Ici, les mots clefs importants « séjours, vacances et voyages » sont inclus dans le titre. De plus, l’internaute a toutes les infos essentielles : il sait que la page parle de séjours tout compris en Écosse.

Exemple de « mauvaise » Balise de Titre: Page d’accueil du site Ecosse-voyage

Les mots-clefs importants n’apparaissent pas et le terme de « page d’accueil » n’est pas descriptif du contenu de la page.

Balise Métadonnée Description

La métadonnée description apparaît en-dessous de la balise titre. Son contenu n’est pas pris en compte par Google pour effectuer le classement des résultats. En revanche, les internautes lisent cette description pour choisir sur quel résultat cliquer parmi les propositions de Google. 

Si votre outil de site (CMS) est WordPress (comme c’est le cas pour notre site Optimiz), vous pouvez installer un plug-in gratuit « Yoast SEO » qui vous offre un récapitulatif des balises à vérifier sur le site : Titre SEO (il s’agit de la Balise Title) et Metadescription

Ci-dessous l’exemple avec la page que vous êtes en train de lire

balises seo

Notez que le contenu de la balise meta-description n’apparaît pas dans la page elle-même : elle ne s’affiche que dans les résultats de recherche. 

Concrètement, nos conseils : Insérez des mots clefs dans votre balise titre- Votre balise titre et votre balise description doivent donner envie à l’utilisateur de Google de cliquer pour découvrir le contenu de votre page. 

3 : Les balises Hn

Imaginons que vous rédigiez une plaquette papier à l’attention de vos clients. Vous allez probablement utiliser des polices, des couleurs, des tailles de caractères différentes pour mettre en valeur les différents titres.

Un moteur de recherche, lorsqu’il parcourt votre page, ne peut pas visualiser ces titres comme le ferait un être humain, et ainsi se rendre compte de la hiérarchie que vous avez établie entre le contenu important, structurant, et les simples paragraphes.

Une personne voit cela : des titres, des couleurs,…et arrive à comprendre à partir de ces informations les éléments importants. Par exemple, ci-dessous, nous voyons « Colonie de vacances magie : monte ton spectacle ! » qui est un titre et des niveaux de sous-titres « Une colonie de vacances magie avec vitacolo » puis « Que fait-on sur un séjour magie ? ».

Vous remarquez d’ailleurs que ces sous titres contiennent des mots clés dérivés du mot principal. 

image vitacolo niveaux de titres

Du coup, Google se fie à une balise située dans le code HTML pour connaître les différents niveaux de titres. Les titres de niveau 1 portent la balise H1, niveau 2, H2 et ainsi de suite.
Nous conseillons de ne mettre en place qu’une seule balise H1 par page. Généralement, c’est le titre de l’article qui porte cette balise. Ensuite, les différents sous-titres portent la balise H2. Les sous-sous titres portent la balise H3 etc…

Dans le code source, les balises H sont repérées comme ci-dessous avec le h1 « Colonie de vacances magie : monte ton spectacle ! »

code source h1 et hn

Là encore, si vous ne savez pas comment attribuer ces balises, faites appel à votre webmaster ou à Optimiz.me

Concrètement, nos conseils : Insérez les mots clefs importants dans les titres H1, H2 et éventuellement H3, H4 etc…Optimiz.me peut grandement vous aider à réaliser ces optimisations sur l’ensemble des pages de votre site.

4 : Les Alt des images

Une image ne peut pas être comprise par Google : car Google ne lit que le texte (= les mots).

Donc si vous mettez en ligne une photo de chien, le moteur ne sait pas qu’il s’agit de votre toutou préféré… Il faut donc le lui indiquer. Là encore, il existe un élément caché dans le code HTLM : l’attribut Alt, qui vous permet de décrire chaque image à l’attention des moteurs de recherche.

Dans l’outil de site WordPress, la balise alt à remplir est identifiée comme le « Texte alternatif » : 

exemple de balise alt imageDans le code source de la page « Colonie équitation », le alt d’une image que nous prenons pour l’exemple est « Concours d’équitation ». 

balise alt dans code sourceCes mots illustrent l’image suivante : et permettent de dire à Google ce que contient cette photo (que lui ne sait pas lire).  Ce sont d’ailleurs ces mots qui apparaissent en visuel avec une info bulle (petit encadré gris qui apparait sur l’image quand on passe dessus avec la souris d’ordinateur). 

image colonie équitation

Ici les mots décrivant l’image sont « Concours d’équitation » ; cela aurait aussi pu être « enfant à cheval sur un saut d’obstacle » ou « franchir un obstacle en équitation » ou « jeune de colo équitation en train d’apprendre le saut d’obstacle équestre ». 

Concrètement, nos conseils : Décrivez avec précision chaque image en remplissant l’attribut ALT

Petit plus : la mise en valeur des mots clés

Vous pouvez également mettre en valeur les mots importants en les mettant en gras ou en les plaçant dans la partie haute de la page. Google les considérera comme plus importants que le reste du contenu, ce qui peut avoir un léger impact dans le classement de votre page sur certaines requêtes.

A très bientôt pour de nouveaux conseils SEO ! 

  • Merci très bon article pour moi qui suit novice

Un projet souvent récompensé

Un projet souvent récompensé
0 Shares
Share
Tweet
Share
+1