Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel
Votre site en première page de Google

Pénalité Google

Environ 2 minutes de lecture

Google a édicté des règles de bonnes pratiques pour le référencement. Pour les faire respecter il n’hésite pas à sanctionner les sites qui voudraient passer outre et jouer à plus malin que lui. Pour cela il a donc mis en place différents types et niveaux de sanctions. Les mauvaises pratiques en matière d’acquisition de backlinks peuvent être à l’origine d’une pénalité Google, comme d’autres actions que nous évoquerons ici.Sans titre (44)

Comment savoir si son site a été pénalisé par Google ?

Plusieurs indices peuvent vous alerter sur une possible pénalité Google :

  • Le positionnement de votre site qui chute brutalement et vous n’avez plus de trafic
  • Votre site n’apparaît plus dans Google sur vos mots-clés principaux
  • Certaines de vos pages ont disparu des SERPS (des pages de résultats Google)

Selon le type de pénalité appliqué vous trouverez des informations dans les outils de Google Webmaster Tools (GWT).

A quoi cela peut-il être lié ?

Vous vous demandez pourquoi votre site semble pénalisé ? Plusieurs hypothèses  peuvent vous aider à éclaircir ce mystère et il ne s’agit pas toujours d’une pénalité.

Le déclassement non lié à une sanction

Votre trafic n’est plus aussi haut qu’il y a quelques jours ?  Votre site est peut être déclassé. Le déclassement signifie que votre site a perdu des positions dans les résultats de rechercher sur une ou plusieurs requêtes. Ce n’est pas forcément la conséquence d’une sanction.

Un site peut ne pas être bien positionné dans Google ou avoir peu de trafic pour des raisons diverses :

  • Il se peut tout simplement que votre site ne soit pas optimisé selon les critères de Google. Dans ce cas il va falloir vous mettre au travail avec une vraie stratégie de référencement.
  • Il se peut aussi que ce déclassement naturel provienne d’une forte activité de vos concurrents : vous avez un peu mis de côté le SEO ces derniers temps alors que ces concurrents ont travaillé leur visibilité.
  • Il se peut aussi que cela soit lié à des facteurs bloquants techniques ou à des erreurs : par exemple une balise « noindex » qui empêche l’indexation de certaines pages pourtant stratégiques pour vous ; des soucis avec un fichier robots.txt (et la directive Disallow) vérifiez cela avec un expert en référencement ou avec votre webmaster.
  • Peut-être est-ce tout simplement une conséquence normale liée à votre secteur d’activité : votre activité est saisonnière ou fortement soumise aux changements des tendances de recherche. Sur certains mois vous aurez des pics de trafic tandis que sur d’autres, lors des périodes creuses, peu d’internautes viendront visiter votre site.

Le déclassement Google d’un site suite à une pénalité

Google sanctionne les sites qui tentent de manipuler son algorithme de pertinence par des pratiques abusives de référencement. Tout ce qu’il pourra identifier comme de la suroptimisation sur des critères clés du SEO est susceptible d’être sanctionné par le moteur de recherche.

Il est rare que vous ignoriez complètement pourquoi vous êtes sanctionné. Si vous avez mis en place des campagnes de liens factices ou si vous avez voulu passer outre les bonnes pratiques de Google, vous saviez que cela n’était pas sans risque.

La Sandbox : fantasme ou réalité ?

Il y a quelques années, certains sites étaient « mis dans la Sandbox ». Cela signifiait qu’ils étaient mis en quarantaine dans ce terrible « bac à sable ». Il s’agissait de sites qui avaient clairement exagéré les stratégies d’acquisition de liens entrants : obtention de très nombreux liens sur une courte période, liens optimisés toujours sur la même ancre.

La sandbox

Comment cela fonctionnait ?

Toutes les pages du site étaient mises en sandbox, elles étaient certes référencées mais ne ressortaient sur aucune requête. Quelques temps plus tard, sans que l’on sache véritablement ni pourquoi ni comment, le site sortait de la Sandbox Google.

Cette pénalité, qui a traumatisé bon nombre de webmasters, semble ne plus exister.

Les types de pénalités Google

Les pénalités manuelles : ces actions manuelles sont réalisées, comme son nom l’indique, par des humains (et non par des robots) de la Google Quality Team (les Quality Raters).

Si vous êtes victime d’une sanction manuelle vous recevez un message vous infromant de cette pénalité via votre outil Google des Webmaster Tools (GWT). Vous y trouverez quelques éléments d’informations pour vous aider à comprendre les motifs de la sanction (a priori vous ne pouviez pas les ignorer !) et un formulaire de demande de réexamen à adresser à Google une fois que vous aurez « fait le ménage » sur votre site.

Les pénalités algorithmiques : Elles sont appliquées de manière automatique et sont plus difficiles à desceller. Si vous constatez une chute de trafic, regardez la date de cet évènement et faites le parallèle avec une possible mise à jour de Google. Si Panda ou Pingouin est passé par là, vous aurez alors plus d’éléments.

Le blacklistage

Cas extrême et plus rare, il arrive que certains sites soient bannis de Google. On parle alors de sites blacklistés, c’est-à-dire de sites mis en liste noire (en blacklist) et qui ne sont plus dans l’index de Google.

La requête « site:www.monsite.fr » vous permet de vérifier que votre site est bien présent dans l’index des moteurs de recherche. Si avec cette manipulation vous n’obtenez aucun résultat (alors que vous en aviez auparavant) vous avez peut-être (car rappelons-le il s’agit d’un cas vraiment extrême) été blacklisté. Impossible alors que vous en ignoriez les causes…

Sans nous attarder plus sur ce sujet délicat, la première chose à faire avant de paniquer est de reprendre vos indicateurs dans les GWT, puis d’étudier le site avec votre webmaster ou un consultant en référencement. Comme dans le cas des déclassements (provisoires ou définitifs), cela peut aussi être lié à des causes techniques indépendantes d’une quelconque sanction Google.

Sortir d’une pénalité Google

Les sanctions manuelles : lorsque vous êtes sanctionné par une pénalité manuelle pour liens factice de faible qualité, vous en êtes toujours informé via l’outil pour les webmasters (GWT). C’est le propre des pénalités manuelles : l’équipe de la Search Quality informe le webmaster de la sanction infligée. Vous retrouvez cette information dans l’interface de GWT sous l’intitulé « Actions manuelles ».

A partir de là, vous aurez alors à rectifier les actions pénalisées (il est rare que la sanction vous tombe dessus par hasard, dans 90% des cas le webmaster sait parfaitement pourquoi il est visé). Cela peut se faire par une demande de réexamen en remplissant le formulaire de reconsidération prévu par Google.  Bien sûr, n’espérez pas voir la pénalité levée si vous n’avez pas préalablement corrigé les problèmes.

Si Google ne relève rien d’anormal, il vous en informe avec la phrase suivante : « Aucune action manuelle trouvée pour cause de spam sur une page Web ».

Les sanctions automatiques : Vous avez été sanctionné de manière automatique. Dans ce cas il vous faudra nettoyer votre site et attendre la prochaine mise à jour du filtre pour espérer voir disparaître la pénalité. Nous vous invitons à lire à ce sujet notre étude sur « Comment sortir d’une pénalité Google Penguin« .

Eviter la pénalité de Google

Le logiciel Optimiz.me vous donne, clic par clic, toutes les recommandations et actions pour optimiser le référencement de votre site. Ces indications reposent sur les bonnes pratiques de Google et sur les principaux critères clés de l’algorithme de pertinence.

Si vous suivez les préconisations Optimiz.me, non seulement votre site sera mieux positionné dans Google mais vous n’aurez aucun risque d’être sanctionné par Google. Nous vous indiquons des pratiques de référencement naturel totalement « white », c’est-à-dire définies selon les Guidelines de Google.

De plus, le logiciel détecte quels sont les liens entrants vers votre site et les ancres de ces liens. Il analyse ainsi votre profil de liens et vous prévient automatiquement, par une alerte mail, en cas de risque de sanction Penguin.

 

Votre site en première page de google

J’essaye gratuitement 14 jours

 

Articles similaires