Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel

Bientôt le retour de Penguin : Penguin 3.0

25/09/2014
Vector penguin in cartoon style

On le pensait en vacances ; parti avec Matt, se ressourcer en lieu calme ?! Que nenni !

Google l’a annoncé à la rentrée 2014 : le filtre Pingouin devrait être relancé prochainement. Restons prudents et (comme toujours) méfions-nous des effets d’annonce de l’équipe de la Moutain View ; au mieux la version 3.0 sera active fin 2014.

Ce n’est pas Matt (encore en vacances, ben voyons !) qui l’a sous-entendu mais son confrère, pull noir sur fond blanc (clin d’œil aux animaux monochromes de la famille ?), John Mueller qui a levé le voile sur la question lors d’un Hangout le 12 septembre dernier.

Quelle que soit la date exacte du retour de Penguin, nombreux sont les sites qui s’impatientent de voir leur pénalité levée (et nombreux sont ceux qui craignent d’être les nouvelles victimes – largement prévenues toutefois – de ce nouveau coup de balai SEO).

Retour sur la vie trépidante de cet oiseau de bon (?) ou mauvais (?) augure :

D’où vient-il ?

Né officiellement le 24 avril 2012, date de son premier lancement, le filtre a depuis été mis à jour 3 fois durant l’année 2012. En 2013, deux mises à jour ont été recensées : la première en mai 2013, la seconde en octobre 2013. Et depuis ? Rien, le néant !

Que fait-il ?

Google Pingouin (Google Penguin en anglais) est un filtre de l’algorithme de Google mis en place pour lutter contre les sites utilisant des méthodes abusives de référencement. Et oui, ce n’est pas nouveau mais Google n’a jamais aimé que l’on manipule son bel algorithme.

Avec ce nettoyage, Google souhaitait (et souhaite toujours d’ailleurs), pénaliser les sites aux contenus de « faible qualité ». Sont visés en priorité les liens de mauvaise qualité obtenus avec certaines techniques de netlinking, les contenus avec « bourrinage » de mots-clés et toutes les méthodes de spam associées.

Adieu donc le spam de contenu, les suroptimisations (type « keyword stuffing ») et le spam de linking avec sous-couche, couche et sur-couche de liens artificiels et de mauvaise qualité !!

A la différence de son homologue noir et blanc Panda (autre filtre de l’algo), Google Penguin pénalise des pages d’un site (et non le site entier). Les pages sanctionnées perdent leur visibilité dans les résultats de recherche, mais ne sont pas supprimées de l’index. Reste donc un espoir de revenir dans les SERP, à condition de procéder au grand ménage.

Comment y échapper ?

Concrètement que peut faire un site touché coulé par Penguin ? et comment faire également pour ne pas craindre les affres de l’alcidé ?

Juste une mise au point pour :

  • Revoir son contenu et s’orienter, fissa fissa, vers du bon texte, en bonne quantité ET de qualité,
  • Vérifier que la base est ok : des bonnes balises avec du HTML propre et sain qui sent bon la lavande,
  • Trouver des beaux backlinks, c’est-à-dire des liens entrants de qualité, le plus naturels possibles (= le moins artificiel) pour un PageRank au top !

L’idée est de procéder à un état des lieux des liens qui pointent vers votre site et de supprimer  (ou désavouer, via le formulaire spécial de Google) les backlinks « spammy ».

Et ensuite ?

Le ménage a été fait ? Ok, good job, et bien vous n’avez plus qu’à attendre le prochain passage du filtre. C’est justement le sujet de cet article, la boucle est bouclée, affaire à suivre…

  • Bonjour
    Merci pour cet article et tout ses bons conseils ,a chaque changement d algorithme avec google c est un peu le « silence des agneaux » tout les sites de mes clients sont localisés à Rouen je les liés entre eux .. (échange de liens dans le footer )est ce que je risque d être sanctionné par la bestiole paranoïaque?

    • Noémie Repiquet

      Bonjour Stéphane,
      Pour répondre à votre question, voici les points à bien vérifier pour ne pas vous faire prendre par Pingouin :
      – les liens doivent être fait entre des sites ayant des thématiques communes (pas de lien entre un site qui vend des voitures et le site vitrine d’un sophrologue par exemple). Si vos clients sont tous dans le même secteur d’activité, pourquoi pas, mais sinon attention !

      – les ancres ne doivent pas être optimisées sur des mots clés stratégiques (ex : voiture pas chère, sophrologue Paris,…)

      – vérifier le nombre de liens : si le site a déjà des liens sortants, ok, mais si il n’en a que très peu et que subitement il en obtient plein d’un coup alors non. L’acquisition des liens dans le temps est aussi une notion importante (on évite les pics de liens).

      Encore une fois tout est question de logique : il faut penser utilisateurs avant de penser SEO 😉

      Bien à vous,
      N’hésitez pas à poser toutes vos questions sur notre page facebook !
      Cordialement,
      Optimiz.me

Un projet souvent récompensé

Un projet souvent récompensé
Share
Tweet
Share
+1