Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel

Le référencement web

Trouvez ici,  toutes les informations pour comprendre le référencement de site internet. S’il existe quelques ouvrages très complets ou synthétiques sur le référencement web, le fait de présenter en une seule page l’ensemble des techniques permettant d’améliorer le positionnement de son site sur Google nous semble un exercice intéressant pour nos lecteurs.

Vous trouverez-donc ici une méthode pas à pas, que vous pourrez suivre en utilisant comme appui notre logiciel Optimiz.me, dédié aux débutants comme aux experts du référencement (aussi appelé SEO : Search Engine Optimization).

Si vous n’avez pas encore de site internet, vous pouvez mettre en place les premières tâches décrites ci-dessous, puis consulter notre dossier relatif à la création d’un site internet. Sachez que vous réaliserez d’importantes économies en réalisant un site internet déjà étudié et pensé pour le référencement.

Préparer son référencement

La première étape, avant de débuter, est de se pencher sur votre marché :

  • Quels produits proposez-vous ?
  • Qui sont vos clients ?
  • Quels termes vos clients peuvent-ils taper dans Google pour trouver vos produits et services ?
  • Plus largement, quels internautes peuvent, lors de leur « surf » en ligne, devenir des clients ?

C’est la fameuse étape de la recherche de mots clés , parfois également appelée « plan de référencement ». Vous devez maîtriser parfaitement cette méthode pour réussir le référencement de votre site.

Par exemple, un entrepreneur qui fait de la location de salles devra largement diversifier son vocabulaire pour bien coller à toutes les demandes des internautes :

  • Location de salle de conférence
  • Location de salle de mariage
  • Location de salle des fêtes
  • Location de salle de spectacles
  • etc…

Pour choisir vos mots-clés, vous pourrez vous aider d’outils de suggestion de mots-clés, et avec un peu d’imagination et de réflexion vous trouverez facilement une vaste liste de mots stratégiques.

 

Votre site en première page de google

J’essaye gratuitement 14 jours

 

Réaliser le plan de son site « pensé pour le référencement »

Même si vous avez déjà un site internet, travailler le référencement nécessitera le plus souvent de repenser son organisation. Vous devrez créer de nouvelles pages, modifier des pages existantes, et relier de façon logique ces pages les unes aux autres.

Suivre la méthode du cocon sémantique, théorisée notamment par Laurent Bourrelly, est indispensable pour garantir une bonne qualité du référencement de votre site.

En quelques mots, cette méthode consiste à :

  • Créer une page pour chaque mot-clé visé. Dans notre exemple précédent, cela signifie qu’il faudra une page pour « location de salle de conférence », une page pour « location de salle de mariage », etc…
  • Relier les pages traitant d’un même sujet de façon logique.
  • Ne pas relier entre-elles des pages traitant de sujets différents.

L’objectif, pour un site vitrine de base, est d’atteindre 40-60 pages. Pour un site e-commerce ou tout site web ayant des ambitions importantes, essayer de dépasser les 200 pages est un objectif intéressant.

Rédiger du contenu bien structuré

Au sein de chacune de vos pages, structurez vos contenus en plusieurs sous-titres avec des paragraphes bien identifiés.  Pensez toujours à avoir un titre percutant, qui donne envie d’être lu et permet de bien comprendre le contenu de la page. Ce titre doit contenir le mot-clé de la page en question.

Rédiger du contenu riche sémantiquement

Pour chacune de vos pages, vous utiliserez les mots-clés de votre « plan de référencement ». Vous placerez à la fois votre mot-clé principal dans les zones importantes pour le référencement ( les fameuses « zones chaudes ») et vous développerez tout au long du contenu votre champ sémantique à l’aide des mots-clés secondaires, synonymes et expressions connexes recherchés préalablement.

Créer des liens entre vos différentes pages en respectant une logique stricte

Les liens que vous allez établir entre les pages de votre site sont étudiés par Google et sont d’une grande importance pour le référencement de votre site.

Pour réaliser votre maillage interne (la mise en place des liens internes), vous devez mener la réflexion suivante, pour chaque page de votre site :

  • Faire un lien vers la page de niveau supérieur, au début de votre contenu.
  • Faire un lien vers chacune des pages de même niveau, plutôt en bas du contenu.
  • Faire un lien vers chacune des pages de niveau inférieur, tout au long du contenu.

N’hésitez pas, pour ces différents liens, à utiliser des textes de liens (ancres) comprenant des mots-clés. Par exemple, si votre page « Comment faire un bon repas pour sa fiancée » fait un lien vers votre page « Recette du tartare de saumon », le lien pourra figurer de la façon suivante : « La première idée qui fait mouche pour un dîner en amoureux, en particulier par une belle soirée d’été, est de miser sur la fraîcheur. Un tartare de saumon (lien) ou une simple pastèque en tranche fera parfaitement l’affaire pour une entrée délicate et rafraîchissante ».

Ce maillage interne a été théorisé de façon très précise par certains référenceurs, qui lui ont donné le nom de « cocon sémantique ». Une théorie intéressante qu’il faut toutefois appliquer avec discernement pour ne pas tomber dans l’automatisation des liens.

Optimiser les zones chaudes des pages

Pour que Google puisse identifier aisément le propos de chacune de vos pages, vous devez porter votre attention sur 2 éléments essentiels : la balise Title et le H1.

  • La balise Title est un élément du code source de la page, qui permet à Google d’afficher un titre pertinent dans ses résultats de recherche. Vous pouvez la visualiser grâce au logiciel Optimiz.me, qui vous indique également si cette dernière est bien rédigée.

Lorsque vous parcourez une page de résultats de recherche Google (appelée aussi « SERP »), l’ensemble des liens sur lesquels vous pouvez cliquer pour accéder aux différentes pages sont des balises Title.

Mais au delà de la nécessité d’avoir une balise Title « sexy » pour attirer les clics des internautes, il est important de noter que  les mots-clés situés  à l’intérieur de cette balise sont considérés par Google comme particulièrement significatifs du contenu de votre page. Autrement dit, pour bien vous positionner, vous devez faire figurer le mot-clé principal de votre page dans la balise Title.

Ci-dessous, la balise Title est « Les meilleurs  livres sur le référencement ». Elle contient le mot-clé principal   » livres référencement » de la page à laquelle elle correspond (page avec comme url : optimiz.me/livres-referencement).

balise title referencement optimiz.me

  • Le H1 est le titre principal de la page. Chaque page doit donc contenir un H1 (et un seul), contenant le mot-clé principal sur lequel on souhaite se positionner. Comme la balise Title, le code « H1 » est visible lorsque vous regardez le code source. L’outil Optimiz.me vous fournit cette indication.

balise h1 referencement - Optimiz.me

Porter attention aux marqueurs de pages importants pour le référencement

Les URL, la métadonnée description, les sous-titres et les Alt d’images sont des marqueurs que vous devez également soigner, dans la mesure du possible.

  • La métadonnée description

La métadonnée description est un élément de page essentiel. Comme la balise Title, c’est un texte qui ne s’affiche pas directement dans la page, mais qui est utilisé par Google dans le cadre de l’affichage des résultats de recherche.

Contrairement à la balise Title, les mots-clés situés à l’intérieur de la métadonnée description ne sont pas pris en compte par Google dans le cadre de son algorithme de classement. Néanmoins, là encore, rédiger une balise méta-description attrayante, contenant un argument commercial ou marketing fort et donnant envie de cliquer est primordial pour vous distinguer parmi les résultats de Google.

  • Les URL

Les URL sont les adresses des pages. On les aperçoit en haut du navigateur, dans la barre de navigation.

exemple url pour le referencement - Optimiz.me

La gestion des URL dans les sites web complexes ou mal construits peut s’avérer d’une très grande complexité. Toutefois, dans la plupart des cas, il suffit de savoir qu’une bonne URL est une URL explicite, qui permet d’anticiper le contenu de la page visitée. Par exemple :

BIEN : optimiz.me/formations-referencement

PAS BIEN : optimiz.me/form546464/ahqs

  • Les Alt d’images (textes alternatifs)

Les textes alternatifs des images sont un élément « caché » dans le code. Le texte alternatif permet de donner à l’image une description ; prise en compte par les moteurs de recherche pour savoir ce que représente l’image en question. Cela a une importance pour positionner une page sur un mot-clé donné, ou une image dans une recherche Google Images.

  • Les sous-titres

Le contenu d’une page doit, dans l’idéal, être découpé en plusieurs paragraphes. Chaque paragraphe doit être précédé d’un sous-titre. Pour cela, il faut baliser chaque sous-titre par des « H2 ». Les H2 sont les sous-titres principaux d’une page. Pour les « sous-sous titres », on utilisera les H3, et ainsi de suite jusqu’à H6. Le bon référencement d’une page est souvent lié à une bonne structuration de son contenu.

Avoir des liens pertinents vers son site web

Pour être bien référencé, votre site web doit être « connu » sur le web. Pour Google, cette notoriété s’acquière avec un outil central : les liens que d’autres sites internet vont faire en direction de votre site. Concrètement, à chaque fois qu’un site internet parle de vous avec un lien permettant aux internautes de visiter votre site, votre référencement s’améliore.

Qu’est-ce qu’un bon lien ?

Tous les liens ne se valent pas. Un bon lien doit respecter plusieurs critères parmi ceux exposés ci-dessous (par ordre d’importance) :

  • Provenir d’un site internet ayant la même thématique que la votre.

page rank referencement

  • Provenir d’un site ayant un bon Page Rank. Le Page Rank est une formule mathématique qui permet à Google de mesurer la notoriété d’un site web. Schématiquement, plus vous obtenez des liens de la part de sites à bon Page Rank, plus votre propre Page Rank va augmenter.

 

  • Ne pas être réciproque : lorsque vous obtenez un lien de la part d’un site web donné, arrangez vous pour ne pas faire de lien vers ce site. Cela peut en effet passer pour un « accord » et donc dégrader la qualité du lien reçu.
  • Être cohérent du point de vue de son « ancre ». L’ancre du lien désigne le texte sur lequel vous devez cliquer pour accéder à la page sur laquelle il pointe. Il est très important de varier au maximum ces ancres, au risque de subir de graves sanctions de la part de Google. Découvrez en particulier notre dossier sur Google Penguin.
  • Ne pas être obtenu par « lot » excessif : le fait d’obtenir d’un coup un grand nombre de liens, puis de ne plus en obtenir aucun pendant une période lingue peut dégrader fortement l’impact de votre campagne d’obtention de liens. Mieux vaut un lien « par-ci par là » qu’un gros volume de liens d’un coup.
  • Le nombre de liens sortants déjà présents sur la page : plus une page fait de liens vers d’autres sites, moins chacun de ces sites reçoit de Page Rank. Il est donc peu utile de recevoir un lien depuis une page ayant un grand nombre de liens sortants.

Comment obtenir des liens ?

Cette question est LA plus grande interrogation sur laquelle butent tous les référenceurs amateurs et professionnels. Il existe plusieurs techniques d’obtention de liens. Pas de miracles de ce côté là : plus la technique est facile à mettre en place, moins les effets sur votre référencement seront conséquents. Les techniques les plus rependues sont les suivantes (de la moins efficace à la plus efficace) :

  • L’inscription de votre site dans des annuaires. Cette pratique est aujourd’hui presque désuète.
  • La publication d’articles dans des sites internet dédiés au référencement (Communiqués de presse par exemple). Cette technique est elle aussi en voie de disparition.
  • L’échange de liens réciproque : vous faites un lien vers un site internet donné ; et en obtenez un en échange. Bien qu’ayant elle aussi vécue, cette technique reste encore assez rependue et conserve une certaine efficacité à condition d’être pratiquée avec parcimonie.
  • L’échange de liens triangulaire : plus évoluée que l’échange de lien réciproque, cette approche consiste à faire un lien vers un site internet appartenant à votre partenaire, et à a recevoir un lien de la part d’un autre site appartenant lui aussi à votre partenaire.

échange de liens

  • Le guest blogging représente certainement le meilleur rapport temps passé/efficacité. Le guest blogging consiste à contacter des personnes ayant un site internet ou un blog dans votre thématique, et de le convaincre de publier un contenu à l’intérieur duquel vous pourrez glisser un ou deux liens. Cette technique nécessite un peu de préparation mais peut avoir d’excellents résultats.
  • Le « link Ninja » : cette expression exotique désigne le fait « d’aller chercher » des liens un par un en étant « malin » : par exemple, exploiter une discussion de forums dans laquelle vous pouvez apporter une information contenue sur votre site en insérant un lien. La publication de commentaires dans des articles de blog est aussi une solution à condition d’être « dans l’esprit» et d’apporter une information à forte valeur ajoutée.
  • Le « linkbaiting » désigne tout simplement la mise en place, sur votre site web, d’un contenu qui va tellement intéresser les internautes qu’ils vont faire des liens vers votre site sans qu’on leur demande. Consultez notre dossier sur le Linkbaiting pour en savoir plus.

Éviter les sanctions de Google

Pour éviter que les référenceurs ne manipulent son algorithme, Google a mis en place une politique de sanction à l’égard des pratiques considérées comme non-conformes aux consignes pour les webmasters.

  • Google Panda : Cette sanction concerne un petit nombre de sites web mais représente un danger redoutable tant il est difficile de s’en défaire. Nombre de sites touchés par Panda ont malheureusement dû fermer leurs portes.
  • Google Penguin : Cette sanction est beaucoup plus rependue que Panda, mais aussi moins grave. Elle ne sanctionne jamais un site en enter, mais seulement une page spécifique sur une expression clé trop travaillée. Pour l’éviter, vous pouvez utiliser Optimiz.me, qui vous prévient lorsque votre politique d’obtention de liens devient trop dangereuse.
  • Sanction manuelle : Si vous obtenez des liens de la part de sites « peu recommandables », de faible qualité ; et que vous avez une stratégie visiblement peu qualitative, une sanction manuelle pourra vous être infligée par la Search Quality Team de Google. Malheureusement, il peut arriver que cela soit dû à une campagne de « negative SEO » ; c’est à dire la mise en place de liens de mauvaise qualité vers votre site à votre insu, par un concurrent par exemple…

Analyser les résultats et prendre les bonnes décisions

Suivre vos positions sur Google

Pour avoir une idée de l’amélioration de votre référencement, vous devez « monitorer », c’est-à-dire suivre les positions que vos mots-clés occupent dans Google. Optimiz.me vous permet d’effectuer ce suivi très simplement.

Suivre votre trafic

Google Analytics doit devenir votre meilleur ami. Nous organisons régulièrement des formations qui permettent d’acquérir un bon niveau d’analyse.

Utiliser Google webmaster tools

Si une pénalité manuelle vous est infligée, les webmasters tools seront la seule façon de communiquer avec le « Googler » (salarié de Google) qui a pris la décision de vous pénaliser. Mais les webmasters tools sont aussi un formidable outil pour gérer les problématiques d’indexations ou encore de visualiser certains mots-clés ayant généré du trafic vers votre site.

Gérer les problématiques complexes d’indexation

L’accès de votre site à Google peut-être compliqué si vous disposez d’un grand nombre de pages. Il est alors utile de bien connaître les freins au référencement : technologies bloquantes, URL non-indexables, contenu dupliqué… les points de vigilance sont nombreux.

Pour en savoir pus, vous pouvez consulter notre guide complet du référencement. Les débutants comme les plus expérimentés y trouveront une véritable mine d’informations, avec un seul mot d’ordre : bien réfléchir pour bien référencer son site internet.

Un projet souvent récompensé

Un projet souvent récompensé