Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel

Section 8 : Sally

30/04/2015
desktop

La jeune femme regarda à sa droite. Le serveur accourait. Elle saisit la main de Peter.

  • Venez !

            Elle l’entraîna hors du bar, claqua la porte derrière eux et bondit dans l’avenue, Peter sur ses talons. Le coeur du ficheur battait à tout rompre.

  • ..

            Ils dépassèrent une rue dont il ne put lire le nom.

  • Quoi ?
  • Mon vélo est là-bas !

            Elle lui jeta un bref regard sans cesser de courir.

  • Vous le récupérerez plus tard !

            Derrière eux, il entendit les cris des serveurs. Ils venaient de débouler dehors à leur tour. La jeune femme s’arrêta net. Elle évalua la distance entre leur position et la leur. Puis elle nota qu’ils levaient les bras au ciel sans entamer de poursuite. Elle poussa cependant Peter dans une ruelle sur la gauche.

  • Par ici !

            Ils parcoururent encore une centaine de mètres en courant. Quand ils débouchèrent sur la grande avenue suivante, elle consentit à s’arrêter. Derrière elle, Peter soufflait comme un taureau de corrida. Il la rejoignit en boitillant. Elle ne paraissait même pas essoufflée et regardait tout autour d’elle, comme pour mesurer si le danger était encore présent. Les voitures allaient et venaient dans l’avenue. Il faisait à présent complètement nuit et San Francisco s’allumait. Peter aimait habituellement la vie nocturne de la ville. Il s’était énormément promené dans les quartiers branchés de “Frisco” durant sa vie étudiante. Mais à cet instant, il avait bien d’autres préoccupations. Par exemple… ce qui venait de se passer.

  • Vous… C’était quoi tout ça ?

            Il prit conscience du ridicule de sa question quand elle tourna les yeux vers lui.

  • Cet homme enregistrait notre conversation sur son portable, répondit-elle d’une voix calme.
  • ..

            Il se mit brusquement à tousser. Conséquence de son effort. Il avait l’impression d’être recouvert de plusieurs litres de sueur. En comparaison, le trajet en vélo avait été une promenade de santé.

  • Pourquoi… est-ce que quelqu’un ferait ça ?

            Elle regardait de nouveau autour d’elle, inspectant méticuleusement la rue.

  • Parce que les dirigeants d’Everything n’aiment pas les projets qui menacent leur suprématie. Et précisément, c’est ce que nous ambitionnons de faire avec Sally. J’ignorais seulement qu’ils étaient prêts à nous mettre sous surveillance.

            Elle tourna de nouveau les yeux vers Peter et sembla s’apercevoir qu’il fondait littéralement sur place.

  • Oh, je suis désolée. Je ne tenais pas à devoir m’expliquer auprès des serveurs.
  • C’est…

            Il lâcha une nouvelle quinte de toux.

  • C’est pas grave.
  • Vous allez bien Peter ?
  • Ca va… Je fais de l’asthme…

            Mais il dut s’appuyer sur le mur du bâtiment le plus proche pour commencer à reprendre vraiment son souffle. Quelque chose sifflait dans sa respiration. Les efforts brusques ne lui convenaient pas. Vraiment pas.

  • C’est quoi… C’est quoi votre projet ? Et vous, qui êtes-vous ?
  • Je m’appelle Sarah. Sarah Corbel. Je représente le créateur de Sally.

            Peter ouvrit la bouche pour poser une autre question. Elle l’interrompit en levant la main, comme elle l’avait fait dans le bar.

  • C’est un moteur de recherche.
  • Quoi ?

            Elle soupira.

  • Sally est un moteur de recherche. Du moins, elle doit le devenir.
  • Que… Qu’est-ce que vous espérez faire avec ça ?

            Il fouilla dans sa mémoire, et remonta jusqu’aux cours d’informatique qu’il avait suivis à l’université.

  • Le dernier truc du genre s’appelait Altavista je crois… Ca a été racheté et démantelé par Everything à la fin des années 90. Et depuis…
  • … plus rien n’a été fait, acheva-t-elle. Nous le savons parfaitement. Mais notre idée est différente.
  • Différent en quoi ?

            Elle leva les yeux au ciel.

  • Vous manquez d’imagination Peter. Sur le web actuel, le modèle prédominant est l’exclusion. Sur Everything et sur les quelques autres annuaires qui se partagent les miettes, toute recherche est basée sur l’élimination.

            Le visage de Peter affichait une teinte de moins en moins rouge. Il se remettait lentement de son sprint. Mais il lui était difficile de réfléchir en même temps.

  • Je suis désolé, mais je ne comprends toujours pas.
  • Si vous cherchez du matériel de cuisine, vous cochez une case. Cela exclut automatiquement tout ce qui n’appartient pas à cette catégorie. De la même manière, si vous recherchez un blog de philosophie hébergé sur Everything, vous cliquez sur la case “Philosophie” et vous éliminez l’histoire, les sciences et tout le reste. Puis, vous affinez votre recherche, toujours selon cette technique d’élimination. C’est comme cela que fonctionne Everything… et donc plus de 90 pour 100 du web mondial.
  • Mais Everything utilise un moteur de recherche…
  • … qui est basé sur le même principe. Il analyse la requête, déduit à quelle catégorie elle se rapporte et sort des résultats en fonction de cela.

            Peter estima qu’il allait suffisamment bien pour ne plus s’appuyer contre le mur. Il s’approcha de Sarah.

  • Je veux bien admettre ça… mais est-ce qu’il existe une alternative ?

            Elle lâcha un petit rire sec.

  • Voyez-vous Peter, c’est là le noeud du problème. Everything vous a habitué à une vision catégorisée du monde. Avec Sally, cela n’aura plus lieu d’être. L’internaute obtiendra une réponse à une question. Ce moteur reposera sur la pertinence des contenus, et non sur l’élimination.

            Peter se racla la gorge.

  • Je ne vois toujours pas à quoi ça pourrait ressembler mais si vous voulez me montrer ce que vous…

            Il tressaillit. Le ton de Sarah Corbel n’admettait pas de réplique.

  • Nous avons été suivis. Moi sans doute. Des personnes s’intéressent à nous. Je ne prendrai pas le risque de vous conduire dans notre local. Pas ce soir.

            Il leva les bras en signe d’incompréhension.

  • Mais alors, comment…
  • L’homme mystère reprendra contact avec vous.

            Il voulut répondre. Mais de nouveau, le regard de la jeune femme le figea.

  • Restez connecté sur desktop

            Avant qu’il puisse ajouter quoi que ce soit, il la vit s’élancer dans l’avenue et traverser la route sans se soucier des voitures qui arrivaient de chaque côté. Elle atteignit le trottoir en face et s’éclipsa sans se retourner.

 (A suivre…)

Un projet souvent récompensé

Un projet souvent récompensé
Partagez
Tweetez
Partagez
+1