Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel

Taxis Vs Uber : une polémique pour rien, Google va les enterrer tous les 2

13/07/2015
Uber et Google car

 

Ah… Les taxis vs Uber… La polémique est en train de retomber ; provisoirement en tout cas, en attendant les prochains rebondissements. Il est maintenant possible d’en discuter « à froid », ou au moins « à tiède ». Que les taxis veuillent défendre une profession qui a marqué l’histoire du XXème siècle est tout à fait normal. Que les usagers d’uber ne comprennent pas qu’on les prive de ce service innovant se conçoit également. En revanche, que les pouvoirs publics, mais également les taxis eux-mêmes ne semblent pas voir que cette profession ET le service Uber Pop sont amenés à disparaître définitivement d’ici 10-15 ans est totalement incompréhensibles.Regardez plutôt : 

Ce genre de petites vidéos ne leur mettent pas « une p’tit peu » la puce à l’oreille ? Le principe même de « conduire une voiture » va être enterré d’ici très peu par l’arrivée des voitures autonomes (Google Car ), qui se conduisent toutes seules, et qui sont polluantes. Comment ne voit-on pas que la phase d’après consistera tout simplement à proposer un service de déplacement basé sur la voiture autonome ? Imaginez : vous sortez votre téléphone, vous démarrez l’application « Google taxi », vous indiquez l’endroit où vous souhaitez aller. L’application vous indique un tarif, vous payez par CB, et dans les 5 minutes une voiture autonome vient vous chercher grâce à la géolocalisation de votre téléphone, et vous amène à bon port… sans qu’aucun chauffeur, professionnel ou pas, ne soit intervenu.

L’erreur serait de penser qu’il s’agit là d’une scène de science fiction. Les Google car sont d’ores et déjà autorisées en test dans les rues de Californie. Elles signeront, dès leur commercialisation, la quasi élimination des accidents de la route. Dans 20 ans, les enfants se demanderont même comment on a pu, à un moment donné, fonctionner avec des voitures à conduire soi-même. Conduire sera d’ailleurs devenu un sport, comme l’équitation l’est aujourd’hui. Mais, de la même façon que personne n’exige le retour des services de diligences et de trains à vapeur ; il y a fort à parier que le service de taxi avec chauffeur sera totalement oublié dans moins de deux décénies.

D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que Uber se lance lui aussi dans l’aventure de la voiture sans chauffeur…

 

Un projet souvent récompensé

Un projet souvent récompensé
0 Shares
Share
Tweet
Share
+1