Nous rendons le référencement accessible

Votre compte formation

Votre compte formation vous permet d'accéder à la liste de vos formations ou pour vous pré-inscrire à de nouvelles

Félicitation,

Accéder au logiciel Optimiz.me

Se connecter au logiciel

Trouver des liens (backlinks) facilement grâce à son réseau

06/05/2015
réseau humain

Il est impossible de bien réussir le référencement de votre site internet sans travailler le netlinking, c’est à dire la recherche de liens pertinents vers votre site internet. Souvent, la première étape de la recherche de liens, consiste à exploiter au mieux son réseau personnel.

Avant de transformer on réseau humain en réseau de liens, il faut être capable de crée,r de constituer ce fameux réseau. Pour cela, s’il devait y avoir une règle d’or, ce serait probablement cette maxime : ne jamais terminer un rendez-vous ou une conversation avec une personne sans lui avoir demandé de nous présenter une autre personne.

backlinksFaire des déjeuners réseau, où on présente son activité réciproque, sans trop savoir ce qu’on peut faire ensemble dans un premier temps, est une habitude que vous devez prendre. Vous rendre aux petits déjeuners d’information et de partage, aux clubs d’entrepreneurs, à tous les dispositifs de réseautage existant, est essentiel pour bâtir une communauté de personnes faisant partie de votre carnet d’adresse, et à qui vous pouvez demander un coup de main, une mise en relation, un avis. Il ne faut pas s’attendre à trouver des clients directement lors ce type d’événements : leur utilité est plutôt de vous créer un cercle de personnes qui connaissent votre activité, et peuvent penser à vous ou vous donner un coup de main au moment opportun .

Teamwork conceptLe netlinking fait partie de ces « moment opportuns » : demander la publication d’un contenu comprenant un lien vers votre site, en imaginant différentes formules de publication, est particulièrement facile lorsque vous vous adressez à votre réseau de premier ou de second cercle : clients, fournisseurs, accompagnateurs, prestataires, journalistes, consultants, bloggeurs, financeurs, autres entrepreneurs etc….
Mais surtout, on ne devrait pas oublier une règle d’or : il est infiniment plus facile de demander quelque chose à une personne lorsqu’on a tissé des liens humains avec elle, ou lorsqu’on est présenté à elle par une tierce personne ayant elle-même tissé des liens humains.

Parce qu’un exemple concret est idéal pour comprendre l’esprit dans lequel doit s’inscrire votre recherche de liens par le réseau, imaginons la structure sociale ci-dessous (le réseau d’un entrepreneur ayant monté une boîte de paniers bios) :

Netlinking : trouver des liens grace à son réseau

Dans l’exemple ci-dessus, je peux exploiter mon réseau pour transformer les liens humains en liens hypertextes (backlinks) :

Je peux demander à Eric, le gérant de mon agence web, de faire un article sur son site pour présenter mon site internet, comme une belle référence de l’agence… J’obtiens un lien à l’intérieur de l’article

Je peux demander à réseau entreprendre de publier un article pour présenter mes dernières actualités : cap de chiffre d’affaires, gros clients, levée de fonds, recrutement etc….

Je peux proposer à Paul de rédiger un article sur les meilleurs vins bios du Rhône et le publier sur son site.

Je peux contacter Léonie pour lui proposer de faire une interview croisée : deux gérants de paniers bios sur 2 villes différentes : particularités, similarités, envies pour l’avenir, mise en valeur des gastronomies locales.

Jean, avec qui je m’entends bien, me met en relation avec Chrisitan, blogeur gastronomique, à qui je peux proposer 5 idées de recettes à base de légumes rares. Je place un lien dans cet article vers un autre article publié sur mon blog, dans lequel je présente les principaux légumes rares que l’on trouve en hiver.

Jacques accepte de présenter mon activité sur son blog, parce que je suis sympa et qu’il ne publie de toute façon quasiment jamais rien dessus.

Léa, la critique gastronomique, tient un blog sur lequel je propose de publier un article présentant la différence de saveur entre les légumes bios et les légumes non-bios.

Avec Henry, qui gère une association de préservation de l’environnement, je monte un dossier spécial pour son site internet, sur lequel nous explorons toutes les pistes pour étendre la zone d’influence de l’agriculture biologique.

Céline, journaliste au quotidien local, accepte de faire un sujet sur mon entreprise et en particulier sur 2 clients-type, issus de deux générations très différentes. J’obtiens un lien depuis cet article publié sur la version en ligne du journal.

Simone, business Angel, me propose de présenter mon entreprise sur le blog de son association d’investisseurs, dans la catégorie des jeunes pousses « à suivre » au mois de mars.

Enfin, Fabienne, agricultrice Bio qui me fournit en marchandise, accepte d’ajouter un lien en bas de la page d’accueil de son petit site internet sans prétention…

Voila comment, en faisant le tour du premier cercle de mon réseau, j’ai pu obtenir des liens variés et faciles à négocier. Je peux m’attaquer désormais à mon deuxième cercle.

Pour en savoir plus :

Un projet souvent récompensé

Un projet souvent récompensé
Partagez
+1
Partagez
Tweetez