data center et serveurs hébergement

Vous vous demandez comment choisir un hébergeur de site web ? Quelles sont les bonnes questions à se poser pour l'hébergement de votre nouveau site ?

Tout comme pour le nom de domaine, rien de bien compliqué : votre site internet une fois mis en ligne, est en fait stocké dans une sorte de gros disque dur, chez un fournisseur de service dont c’est le métier.

Attention, le fournisseur (qu’on appelle l’hébergeur), a uniquement comme obligation de vous garantir la disponibilité du matériel ; mais pas la sauvegarde de données. Ce qui veut dire, concrètement, que si le matériel « grille », et que votre site disparaît à cette occasion, l’hébergeur a pour seul engagement la fait de remplacer le matériel immédiatement, mais pas de remettre en ligne votre site.

hébergement web

ATTENTION : Si vous n’avez pas fait de sauvegarde, le site est perdu. C’est pourquoi il est conseillé de passer par un prestataire pour mettre en place une sauvegarde quotidienne de votre site sur un hébergement séparé (soit chez un autre hébergeur, soit, a minima, sur un autre « disque dur » (qu’on appelle « serveur ».)

2 types d’hébergement : dédié ou mutualisé

L’hébergement mutualisé signifie que votre site interne est stocké sur un disque dur (serveur) comprenant plusieurs sites internet. Vous avez donc moins d’espace de stockage et un peu moins de rapidité d’accès à votre site web que si celui-ci était stocké seul sur un disque dur qui lui est "dédié" (on parle alors de serveur dédié).

hébergement dédié site

C’est là que les arnaques peuvent émerger :

  • Si votre site est un site vitrine ou e-commerce à peine mis en ligne, un hébergement mutualisé sera amplement suffisant.
  • Si votre site est un logiciel, ou un site comprenant des fonctionnalités de gestion relativement complexes ; ou encore un site à fort trafic, comprenant un grand nombre de pages, un hébergement dédié sera nécessaire.

 

L'hébergement mutualisé

Le coût d’un hébergement mutualisé ne devrait jamais sortir d’une fourchette allant de 30 à 200 euros par an :

  • 30€ si vous payez directement l’hébergeur (Gandi, Digital Ocean, Amazon, Google, Godaddy, OVh, 1&1, etc..).
  • 150 à 3200€ si vous passez par une agence, qui va prélever une marge.

 

L'hébergement dédié

Le coût de l’hébergement dédié est évidemment plus important que le mutualisé. Il faudra compter entre 300 et 800 euros par an.

En aucun cas il n’est acceptable de payer une somme allant largement au-delà de ces fourchettes. Sinon, on peut clairement parler d’arnaque.

arnaque seo hébergeur web

Nous avons eu connaissances de contrats allant jusqu’à 7000 euros par an pour de l’hébergement mutualisé. Les agences web sont friandes de ce type de contrats qui sont récurrents et qui ne leur coûtent quasiment rien.

Conclusion

Etudier le prix de l’hébergement est une façon de savoir si un devis de création de site est proposé par un prestataire honnête ou douteux.

vérifier presta seo

Vos autres questions sur le SEO 

Une entreprise souvent récompensée

techcrunch disrupt
Un projet souvent récompensé Europe

Vos avis

      J'ai suivi avec beaucoup de plaisir la formation SEO. Une formation à la fois claire et très pratique pour utiliser les ressources proposées concrètement sur son site ou celui de nos clients.

    thumb Frédéric Vanderplancke
    11/10/2017

      Expérience géniale ! L'équipe est très compétente, à l'écoute et agréable. La formation s'est très bien déroulée, ils sont compréhensifs et disponibles. Je recommande chaleureusement #seo #teamoptimizeme

    thumb kahina ait ahcene
    11/10/2017

      Excellent des formateurs exceptionnels Pour une formation hors du commun

    thumb Serge Sabiani
    11/10/2017
5 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez5
+1