Notre trafic a doublé en 6 mois. Voici nos 5 techniques de référencement

Notre site, Optimiz.me, est spécialisé dans la formation aux métiers du webmarketing. Il existe depuis 2014, et nous tenions à en faire un modèle pour les centaines de clients que nous formons chaque année au référencement et au webmarketing de façon générale.

En Août 2016, nous étions positionnés sur 441 mots-clés dont 57 dans le top 3 de Google. En avril 2017, nous passions la barre des 3500 mots-clés, dont 202 dans le top 3 :

techniques de référencement efficaces

Cette progression s’est traduite par un trafic multiplié par 2 en l’espace de 6 mois, passant de 11500 visiteurs en août 2016 à plus de 25 000 en mars 2017

évolution du trafic sur le site optimiz.me

Le challenge était d’autant plus difficile à réussir que nous sommes sur un marché composé exclusivement d’experts du référencement. Voici par exemple les metrics de certains de nos concurrents :

  • Cybercité (plus grosse agence SEO de France) : 1 900 mots-clés positionnés
  • Activis : 1100 mots-clés positionnés
  • Axenet : 725 mots-clés
  • 1 ère position (acteur historique du SEO français) : 3600 mots-clés positionnés
  • Cegos.fr (leader de la formation continue): 215 mots-clés positionnés

Voici quelques exemples de mots-clés où notre site apparaît dans le top 3 :

positionnement du site optimiz.me
positionnement du site optimiz.me
positionner son site sur un grand nombre de mots clés
positionner son site sur un grand nombre de mots clés

Nous souhaitons partager avec vous la stratégie qui nous a permis d’obtenir ces résultats. Pour atteindre nos objectifs, nous-nous sommes appuyés sur 5 grandes techniques de SEO, que nous enseignons dans toutes nos formations.

1 ère technique : le champ lexical

technique de référencement efficace

En 2016 Google a réalisé une mise à jour majeure de son algorithme, nommée Rankbrain. La conséquence sur le SEO sont fondamentales et changent profondément les règles que nous avions appris jusqu’ici. Pour simplifier, Google est désormais capable de comprendre le sens d’une requête, au lieu de s’attacher strictement aux mots qui ont été employés par l’utilisateur.

Faites par exemple le test suivant: Tapez dans Google la phrase :

« Je suis une créature magnifique et fière, avec quatre pattes. Je peux être marron, blanc, noir ou de bien d’autres couleurs encore. Pendant des milliers d’année, j’ai été l’un des meilleurs amis de l’homme, qui m’utilisait pour se déplacer d’un endroit à l’autre plus rapidement. »

Cliquez sur Google Images, afin de voir si le moteur de recherche a « compris », qu’on parlait ici dans cheval. Visiblement, non, car voici les résultats qui s’affichent pour cette requête :

Exemple de l'intérêt du champs lexical pour le référencement naturel

Maintenant, tapez la même phrase, mais avec en surplus quelques mots issus du champ lexical spécifique du cheval  (en rouge ci-dessous) :

« Je suis un animal magnifique et fier. Je peux être alezan, noir ou, blanc, ou de bien d’autres couleurs encore. Je mange de l’herbe et je galope dans les prairies. Les hommes me montent dessus grâce à des selles et des étriers. »

Cette fois-ci, plus de doute, Google Rankbrain a bien compris de quoi il s’agit :

Exemple de l'intérêt du champs lexical pour le référencement naturel

Pour adapter notre site web à Rankbrain, nous avons donc pris le parti d’améliorer nos contenus par le biais du champ lexical. Nous avons travaillé minutieusement, page par page, la diversité lexicale de nos textes afin de les rendre plus pertinents aux yeux de Google. A cette occasion, nous avons conçu une véritable méthodologie pour identifier le champ lexical pertinent au sein des contenus les mieux classés sur Google. Nous enseignons cette méthodologie au sein de formations SEO.

Apprenez à mettre en œuvre cette technique en vous inscrivant à notre prochaine formation SEO : 

2ème technique : Le cocon sémantique

créer un cocon sémantique

La façon dont les pages de votre site sont liées les unes aux autres ne doit surtout pas être le fruit du hasard. Il est essentiel de créer un plan de linking interne cohérent, dans lequel les différentes thématiques abordées par votre site sont isolées les unes des autres en formant un « cocon » sémantiquement cohérent. En particulier, il vous faut, pour chaque thématique, a minima une page mère et plusieurs pages filles.

Sur notre site Optimiz.me, nous avons travaillé une vingtaine de cocons différents. L’un d’entre eux concerne les prestations de référencement. Notre page « prestation de référencement » se positionne 1 ere sur ce mot-clé. Elle reçoit des liens de la part de 6 autres pages. Ces pages ont chacune pour objectif de se positionner sur des mots- clés très précis, qui détaillent les différents éléments d’une prestation de référencement : netlinking, audit, choix des mots-clés, conseil, rédaction web…

la technique du cocon sémantique

De fait, les pages mères voient leur positionnement « poussé » par les pages filles, qui font chacune un lien vers elle, indiquant à la fois leur importance dans la hiérarchie du site, mais surtout leur pertinence sémantique.

Avant de débuter notre campagne de référencement, nous avons conçu une « carte » complète du site, permettant de planifier les liens internes à réaliser entre toutes les URL :

créer un cocon sémantique pour son site

Chaque lien situé au sein de nos pages web est créé en fonction de ce plan, et a une fonction bien spécifique dans le cadre de notre stratégie de référencement.

Apprenez à créer votre propre cocon sémantique dans le cadre de notre formation :

3 ème technique : Moins de pages, mais plus de contenu sur chacune

Encore un enseignement fondamental suite à la mise à jour « Google Rankbrain ». Autrefois, il était important de créer une page pour chaque expression spécifiquement ciblée, au point de produire des contenus très similaires les uns aux autres, ciblant des expressions différentes sémantiquement mais ayant la même signification.

Aujourd’hui, Rankbrain est capable de savoir, par exemple, que les expressions « prix référencement », « tarif SEO » et « coût référencement Google » ont exactement le même sens.

La conséquence de cette nouveauté est qu’il n’est plus nécessaire de rédiger un grand nombre de pages différentes, optimisées sur une seule expression-clé : une seule page peut aujourd’hui être positionnée sur des dizaines, voire des centaines de mots-clés distincts, tant qu’ils répondent tous à une même problématique.

Ainsi, notre page abordant le sujet du prix des prestations de référencement, se positionne en tout sur 91 mots-clés différents, dont par exemple :

positionner un grand nombre de mots clés sur une même page

Apprenez à mettre en œuvre cette technique en vous inscrivant à notre formations SEO : 

Lors de nos ateliers pratiques, vous aurez l’occasion de rédiger un contenu test de le faire corriger par notre formateur immédiatement, afin d’être certain que vous avez bien acquis la compétence.

 4 ème technique : Le « crawl budget » : lorsque « moins fait plus »

optimiser son crawl budget

Le robot de Google, dont la fonction est d’explorer les sites et d’en copier les contenus dans la base de donnée du moteur de recherche, a des capacités limitées. Sur chaque site internet, il peut venir plus ou moins régulièrement et indexer une partie seulement des pages existantes sur le domaine.

Aussi, pour optimiser le travail de « crawl » (exploration), il est important de vérifier qu’il n’existe pas, sur le site, trop de pages inutiles pour le SEO. Si ces pages existent, il est préférable d’indiquer à Google de ne pas les indexer, afin de libérer de la capacité de crawl pour les pages les plus importantes.

Dans la plupart des cas, les sites internet comptent entre ¼ et 1/3 de pages inutiles, à faible contenu ou dont le texte est composé de plusieurs fragments de contenus existants ailleurs. Ces pages sont généralement générées par les CMS (wordpress, prestashop, drupal…). En demandant à Google de se focaliser uniquement sur les pages qualitatives issues de votre plan de référencement (votre liste de mots-clés), il est possible de gagner en quelques jours un grand nombre de positions sur Google.

Sur notre site, nous avons désindexé des centaines de pages n’ayant pas vocation à être visitées par Google, et ainsi optimisé note crawl budget.  Nous avons gagné plusieurs centaines de positions sur des pages autrefois non indexées par le moteur en raison de la surcharge de l’index.

Apprenez à optimiser votre Crawl Budget en vous inscrivant à notre formation SEO : 

5ème technique : Les bases du référencement

les bases du SEO

Les bases du SEO restent essentielles pour mener à bien n’importe quel travail de référencement. En particulier :

  • réaliser une recherche de mots-clés exhaustive en utilisant les bons outils (donc en évitant de se contenter de Google adwords)
  • obtenir des liens en utilisant les techniques qualitatives et en évitant les pénalités.
  • remplir les balises et métadonnées (H1, H2 title, description) en pensant à attirer l’œil de l’internaute
  • remplir les balises alt des images

Maitriser toutes les bases du référencement est essentiel. Dans nos formations, nous reprenons ces bases en actualisant les pratiques toujours essentielles et celles devenues obsolètes.

BONUS :

 

Vous souhaitez maitriser en quelques heures les bases du référencement ?

 

Mehdi Coly, CEO d’Optimiz.me, a publié avec Olivier Andrieu le livre « Guide pratique du référencement », ouvrage synthétique et facile à lire.

 

Le livre étant épuisé chez l’éditeur et sur la plupart des market places, je vous propose de le recevoir gratuitement au format PDF, avant que sa réédition soit lancée. Que ce soit à travers nos formations, notre site web et nos publications, aider chacun à prendre en main sa stratégie web a toujours été notre priorité !

guide pratique du seo

Bonjour,

Je suis de , mon téléphone est le et j'aimerais recevoir une proposition de formation
RéférencementGrowth hacking
à

Une entreprise souvent récompensée

techcrunch disrupt
Un projet souvent récompensé Europe