Le champ lexical, critère de positionnement n°1 après RankBrain ? | Optimiz.me

Le champ lexical, critère de positionnement n°1 après RankBrain ?

Prenons la phrase suivante: “Je suis un animal à quatre pattes, qui broute de l’herbe, et est utilisé par l’homme pour se déplacer d’un endroit à un autre”.

En tant qu’être humain, instantanément,vous comprenez qu’ici nous sommes en train de parler d’un cheval.

Pourtant, si vous tapez cette phrase dans Google et cliquez sur “images” afin de visualiser en un coup d’oeil ce que le moteur de recherche a pu “comprendre” de la requête, vous constaterez que la réponse est: RIEN.

Exemple de l'importance du champs lexical en SEO

Maintenant, prenons la même phrase, mais enrichie de “lexies”, c’est-dire du champ lexical directement lié au concept de “cheval”: Je suis un animal à quatre pattes, avec des sabots, souvent de couleur alezan ou bai, et je vis dans une écurie.

Utilisation du champs lexical pour se référencer

Cette fois-ci, Google comprend parfaitement la requête de l’internaute: le “concept de cheval” a été identifié grâce aux lexies présentes dans la nouvelle phrase.

Que conclure de cet exemple ? Principalement, que Google a besoin de la présence de termes lexicalement proche, spécifique au sujet abordé, pour pouvoir “accrocher” à ces termes les différents mots-clés tapés par les internautes.

 

Prenons un exemple concret d’optimisation lexicale d’une page.

 

Optimiser son champ lexical avec Optimiz.me

Optimiz.me, dans son offre d’accompagnement, propose un outil de suggestion du champ lexical. A partir d’un mot-clé donné, le logiciel indique automatiquement les lexies ayant le plus de chances d’améliorer le positionnement de la page sur la requête.

 

Par exemple, pour optimiser une page pour le mot-clé ‘application IGN” (une application smortphone permettant de préparéer une randonnée), Optimiz.me propose le champ lexical ci-dessous:

Exemple de logiciel de suggestion de champs lexical

A partir de ces lexies, il est très facile de bâtir un contenu optimisé du point de vue lexical. Par exemple:

 

“L’application ign permet à tous les fans de randonnée de construire leur parcours depuis leur smartphone Android ou Apple. La carte, dont l’affichage est reconstitué à partir des données GPS, permet de visualiser le relief, et de trouver le meilleur accès aux chemins de montagne. “

 

Optimiz.me permet d’ialleurs de rédiger le contenu directement dans une interface qui vérifie en temps réél la présence des mots-clés dans le contenu:

Exemple de logiciel de suggestion de champs lexical pour le SEO

Notre test: positionner une page sur des dizaines de mots-clés, uniquement grâce au champ lexical

 

En 2017, nous avons effectué un petit test SEO sur la requête (assez concurrentielle) “trouver chuck norris”.

Sur notre site Optimiz.me, nous avons conçu un contenu entièrement dédié au “concept” de “comment trouver chuck norris”:

test SEO page avec un H1 neutre

Cette page se positionne en 1ère page de Google sur une trentaine de déclinaison de ce concept, en particulier:

Positionner une page grace au champs lexical

Grâce à ces positions, la page génère beaucoup de trafic :

Obtenir du trafic SEO avec le champs lexical

Pourtant, d’un point de vue des critères SEO, on peut constater que:

  • Elle ne reçoit aucun backlink
  • Elle est située sur un site qui n’a rien à voir avec la thématique de Chuck Norris (dieu merci)
  • Elle ne reçoit aucun lien interne
  • Sa balise Title ne contient aucun mot-clé en rapport avec le concept : le contenu de cette balise est: “Test avec un title neutre”
  • De même pour le H1, qui s’intitule: “Test avec un H1 neutre”
  • Il n’y a pas non-plus de meta-description

Comment expliquer, dans ces conditions, le bon positionnement de cette page ?

 

Il faut regarder dans le champ lexical utilisé:

  • Cow-Boy
  • Cherché, trouver
  • texas ranger
  • camionnette Ram 1500
  • Pick-up,
  • Saisons
  • comment trouver Chuck Norris

 

Champ lexical: l’exemple mitigé de “C discount”:

Sur la requête “lave-linge pas cher”, Cdiscount se positionne dans le top 3 avec la page: https://www.cdiscount.com/electromenager/lavage-sechage/achat-lave-linge/v-1100104-1100104.html

Si on scrolle la page pour descendre tout en bas, un texte (très moche) s’affiche  sous la forme d’un paragraphe assez indigeste:

Nous ne conseillons pas de rédiger du contenu de cette façon: il n’a aucun intérêt pour l’internaute, et ne permet pas d’augmenter le temps de lecture de la page ni de créer de la confiance avec l’utilisateur.

 

Néanmoins, ce texte est un bon exemple de contenu optimisé du point de vue lexical:

Champ lexical du pas cher: discount, meilleur prix, très économique, prix

Champ lexical du lave linge: machine à laver, capacité, 5Kg, 7Kg, 9kg, vitesse d’essorage, 800 tours minute, Bosh, Siemens, appareil, etc…

 

Cet article est également un exemple de rédaction “à l’ancienne” (à ne pas suivre, donc) comprenant une sur-utilisation de la requête principale “machine à laver”. Elle comprend donc  la fois le meilleur et le pire de la rédaction web.

✌️Lire un guide c'est bien, apprendre les savoirs-faire du SEO c'est mieux !

On a préparé pour vous une formation gratuite pour vous apprendre les 10 actions simples qui vont booster votre SEO.

Garantie 100% pratique - avec des bonus incroyables !

CHAPITRE SUIVANT
Chapitre 3 : Maximiser le temps de lecture

Aller au chapitre suivant arrow_right_alt
Vous aussi vous voulez être en 1ère page de Google ?

Laissez nous vos coordonnées, nous vous contactons dans les 2 heures pour discuter de votre projet.

Prendre un rendez-vous commercial