Classer les mots-clés en fonction de l’intention de l’internaute, et non simplement en fonction du volume de recherche | Optimiz

Classer les mots-clés en fonction de l’intention de l’internaute, et non simplement en fonction du volume de recherche

Une recherche de mots-clés consiste, au fond, à trouver les expressions qui révèlent toutes les dispositions mentales des internautes faisant partie de votre cible. Ces dispositions mentales démontrent une intention spécifique, que l’on peut répertorier en 3 catégories:

. S’informer: “le thé vert fait-il maigrir ?”

. Avoir un conseil “meilleur thé vert”

. Acheter: “thé vert livraison”

 

Le but d’une bonne recherche de mots-clés n’est pas simplement de trouver tous les termes pouvant apporter du trafic sur  le site, mais aussi de traiter différemment les internautes en fonction de leur intention.

 

Notre préconisation sur ce sujet, est d’avoir une approche distinguant le “top of the funnel” du “bottom of the funnel”. Qu’on peut traduire en français par “haut du tunnel de conversion” et “bas de tunnel de conversion”.

 

Le bas du tunnel est composé de l’ensemble des mots-clés traduisant une intention d’achat immédiate. Par exemple : “séjour ski pyrénées”, “plombier lyon 5”, “avocat droit du travail Bordeaux”, etc…

Ces termes sont ceux qui vont permettre de générer directement du chiffre d’affaires.

 

Le milieu du tunnel est composé des termes traduisant une intention de s’informer en vue d’un achat. La personne a identifié un besoin mais ne sait pas encore quoi choisir. On y trouvera tous les termes liés aux avis, aux “compartif”, aux “classement des meilleurs”, mais aussi des expressions plus vagues, telles que “question droit du travail” ou encore “prix écran ordinateur”.

 

Enfin, le haut du tunnel est composé de tous les termes qui ne traduisent pas d’intention d’achat, et qui montrent simplement qu’ils ont été tapés par un “Persona” cible de l’entreprise. Par exemple, une personne qui tape dans Google “comment maigrir sans régime”, peut potentiellement devenir client(e) d’un thé vert spécial minceur. Mais elle a d’abord besoin d’être informée en détail sur le sujet qui la préoccupe pour le moment, pour ensuite être éventuellement orientée vers un ou plusieurs produits correspondant à sa requête

 

Il est essentiel de noter, pour chaque mot-clé, le type d’intention de l’internaute, car cela sera utile à plusieurs moments de la campagne de référencement, en particulier pour suivre l’évolution du classement et du trafic généré par Google pour chaque étape du tunnel.

 

Par exemple, si l’on constate que le bas de tunnel est beaucoup moins bien référencé que le haut, il faudra agir spécifiquement sur ces pages afin d’augmenter le chiffre d’affaires généré (ou les demandes de devis/information si l’on n’est pas dans une configuration e-commerce).

 

SI l’on constate au contraire que le haut de tunnel est plus faible que le bas, on pourra augmenter la capacité du site à se positionner comme une source d’information, et donc de renforcer l’autorité de la marque ainsi que sa capacité à obtenir des backlinks.

 

Par ailleurs, on fera probablement appel à des compétences différentes pour gérer les balises title des pages de bas de tunnel et de haut de tunnel : pour le bas, on priviligiera des compétences marketing et une bonne connaissance des produits, pour le haut on privilégiera un profil rédactionnel et didactique.

✌️Lire un guide c'est bien, apprendre les savoirs-faire du SEO c'est mieux !

On a préparé pour vous une formation gratuite pour vous apprendre les 10 actions simples qui vont booster votre SEO.

Garantie 100% pratique - avec des bonus incroyables !

CHAPITRE SUIVANT
Chapitre 6 : Revoir l’ensemble de l’architecture du site sous forme de cocon sémantique, sans toucher au menu

Aller au chapitre suivant arrow_right_alt
Vous aussi vous voulez être en 1ère page de Google ?

Laissez nous vos coordonnées, nous vous contactons dans les 2 heures pour discuter de votre projet.

Prendre un rendez-vous commercial