Comment réussir son référencement en 2019 ?

Comment réussir son référencement en 2019 ?

Comment réussir son référencement en 2019 ?
4.5 (90.63%) 32 votes

Découvrez deux outils pour réussir votre référencement en 2019.

Le SEO est indispensable dans une stratégie webmarketing bien menée. C'est le moyen le plus sûr d'accroître sa visibilité à long terme. Vous venez de lancer votre activité sur internet, vous étiez déjà présent mais avez constaté une baisse de trafic, ou bien, vous souhaitez simplement améliorer votre positionnement et votre trafic :

Vous êtes sur la bonne page.

Vous apprendrez de nombreuses astuces sur le référencement en 2019, en lisant cet article, bien qu'il soit fait pour promouvoir nos logiciels SEO.

Quelles sont les principales tendances du référencement en 2019 ?

Le web évolue, le SEO également. Voici la liste des principales tendances du référencement naturel à respecter en 2019.

  • Avoir un site mobile-friendly. En 2018, Google a commencé à déployer son “indexation mobile-first” c’est à dire que lorsque le robot de Google passe sur votre page, il analyse en priorité la version mobile de votre site. Si votre site n’est pas adapté aux mobiles, vous avez très peu (voire aucune) chance de bien vous positionner.
    Pour vérifier si votre site est adapté aux mobile, vous pouvez vérifier vos pages sur l'outil "Test d'optimisation mobile" de Google, ou analyser la partie "Ergonomie mobile" sur la Search Console.
    Pour avoir des pages d’autant plus Mobile-friendly, pourquoi ne pas utiliser la technologie “AMP” (Accelerated Mobile Page) sur vos pages ? Si vous utilisez WordPress, vous avez juste à installer le plugin AMP.
  • Faire une recherche de mots clés, basée sur l’intention de recherche. Grâce à l’intelligence artificielle de l'algorithme “RankBrain”, Google est capable d’apprendre continuellement pour proposer, toujours de meilleurs résultats (c’est ce qui s’appelle le “Machine Learning”) : Les contenus les plus pertinents, répondant à l’intention de l’internaute seront favorisés.
  • Adapter ses contenus pour les recherches vocales. Les objets connectés font de plus en plus parti de notre quotidien. Les enceintes connectées, telles que Google home, ou Amazon Echo, ne dérogent pas à la règle.
    Cela implique un nouveau comportement des utilisateurs. Au lieu de taper une recherche sur un clavier, ils la dictent à l’oral, à leur assistant vocal. Par exemple au lieu d’écrire la requête “composition eau”, l’utilisateur adopte un comportement différent, et demandera à son assistant vocal “Ok Google : Quelle est la composition de l’eau ?”.
    Pour s’adapter à ce changement, vous devrez vous devrez répondre exactement aux questions que posent les internautes. En créant, par exemple, un paragraphe intitulé “Quelle est la composition de l’eau ?"
  • Le featured snippet : Google est devenu un moteur de réponse.

exemple de featured snippet

 

Le featured snippet, c’est ce que vous voyez sur l’image ci-dessus : Une réponse, affichée, avant même que vous n’effectuiez un clique sur un résultat de recherche. Des petites astuces, pour figurer dans le featured snippet existent, mais la règle d’or est toujours la même : Créer un contenu pertinent, qui mériterait d’atteindre ce graal qu’est le featured snippet.

dessin statistiques seo

Optimiz Me a pris en compte ces tendances de référencement en 2019, et a développé deux logiciels pour vous permettre d’atteindre la première page de Google :

Mazen : Commercialisé aux États-Unis comme “The first SEO Software that saves your time” (comprenez : “Le premier logiciel SEO qui vous fait gagner du temps”), et désormais disponible sur le marché Français.

 

Cet outil permet d'effectuer une recherche de mots clés, précise, très utile pour rechercher des mots clés de "longue traîne", faire de la veille concurrentielle, d'avoir une meilleure gestion de son projet SEO, ou encore de suivre quotidiennement son positionnement.

 

Mazen Content : L’outil d'aide à la rédaction de contenu optimisé.

Validé par la “Google Adds-On Team” ce logiciel, implémenté directement dans Google Doc (le “Word” online, made in Google), vous indique pas à pas quelles sont les actions à mener pour que votre texte soit optimisé.

En plus de vous suggérer des termes lexicaux à utiliser dans votre contenu, pour que celui-ci soit pertinent aux yeux de Google, il vous suggère des idées, basées sur les questions principales que posent les internautes : Ce qui est un atout pour répondre aux recherches vocales, ou atteindre le featured snippet.

 Ce guide du référencement naturel en 2019 sera donc appuyé par ces deux outils.

Êtes-vous prêt à ranker ?

 

Au coeur de votre projet SEO : La recherche de mots clés !

Vous avez un site que vous souhaitez positionner. Vous devez donc connaître les mots clés (les “requêtes”) sur lesquels vous allez positionner votre site.
Un mot clé, est une expression tapée par un internaute, dans un moteur de recherche, afin de trouver des résultats.
Plus vous êtes positionné sur un grand nombre de mots clés, plus vous multiplierez les cliques sur votre site.

Comment effectuer sa recherche de mots clés ?

Pour réaliser une bonne recherche de mots clés, vous devez vous mettre à la place des personnes que vous ciblez : Si vous étiez un de vos potentiels prospect, quelles requêtes effectueriez-vous, pour trouver votre site ?

De nombreuses idées de mots clés, devraient commencer à fleurir, dans votre imagination.
Mais vous pourriez très vite être à court d'idée, et le petit bémol de cette méthode, est que vous n'avez pas la certitude que le mot clé sur lequel vous envisagez vous positionner, est recherché par les internautes.

Le logiciel Mazen, que vous pouvez essayer gratuitement pour une campagne de 100 mots clés, vous permet d’effectuer une recherche de milliers de mots clés, en quelques minutes, et de connaître le volume de recherche mensuel d'un mot clé.

Vous verrez en utilisant ce logiciel, que plus une requête est précise, moins elle est recherchée. Par exemple, Mazen nous indique que :

"Maillot équipe de france" est recherché 450 000 fois, mensuellement.

alors que,

"Maillot france deux étoiles" est recherché 3 600 fois mensuellement.

Les requêtes de "longue traîne" (plus précise, et moins recherchée) sont à ne surtout pas négliger. Elles sont moins recherchées mensuellement, mais moins concurrentielles (plus facile pour se positionner) et convertissent mieux.

Si vous utilisez Mazen, lors de votre première connexion, vous serez face à cet écran :

vue campagne mazen

Vous avez alors deux choix :

  • Soit vous lancez une “Quick Keyword Search” (“Recherche rapide de mots clés” comme nous vous l’avons indiqué, ce logiciel est commercialisé sur le marché américain. La version française est imminente!) afin de trouver des mots clés et de les exporter.
  • Soit vous créez une nouvelle campagne  en cliquant sur “Add Campaign”, dans laquelle vous pourrez ajouter vos mots clés, les associer à des pages, et ainsi, organiser votre projet SEO et suivre le positionnement de votre site.

Nous prendrons le deuxième choix pour exemple dans ce guide.

Quelques étapes rapides permettent de faire une première recherche de mots clés :

  • Ajouter un nom à la campagne
  • Ajouter une localisation (pour savoir dans quel pays/ville nous souhaitons suivre les mots clés sur lesquels nous sommes positionnés)
  • L’URL du site travaillé

Nous pouvons alors :

  • Indiquer un mot clé très généraliste sur la thématique de notre activité, pour avoir une suggestion, basée sur notre mot clé généraliste :

recherche mots clés logiciel mazen

Pour la campagne du site “Optimiz.me” nous prenons pour exemple le mot clé “référencement naturel”, une longue liste de mots clés apparaît avec deux données très intéressantes :

Le “Search Volume” (“Volume de recherche”) que nous avons évoqué précédemment, qui indique le nombre de recherche mensuel d’un mot clé.

La “Competition” (“Concurrence”) qui est un indice, plus il est proche de 1, plus la concurrence est rude sur un mot clé.

  • Ou rentrer l’URL d’un site pour savoir sur quels mots clés il est positionné :

mots clés positionné sur domaine

Ainsi, nous avons : les mots clés sur lesquels le site est positionné, le “Google Ranking” (“Rang Google” qui correspond à la position dans les résultats de recherche), l’URL de la page positionnée sur le mot clé, et les autres informations que nous évoquions précédemment.

Cette fonctionnalité est particulièrement efficace pour analyser les mots clés sur lesquels sont positionnés vos concurrents, et aller les dépasser sur ces mots clés.

Quand vous trouvez des mots clés qui vous intéressent, sélectionnez les, puis cliquez sur “Add to campaign” (“Ajouter à la campagne”).

Organisez votre première campagne SEO grâce aux “tags” de Mazen

les tags sur mazen

Après avoir ajouté des mots clés à votre campagne, vous vous trouverez sur la vue ci-dessus.
La colonne “tag” vous suggère de “taguer” des mots clés, c’est à dire les étiquetter.
Nous vous suggérons de le faire par thématique dans le cas où vous créez un cocon sémantique ou par ordre de priorité des mots clés à travailler.

Par exemple, vous pouvez indiquer avec un tag les mots clés que vous souhaitez améliorer :

logiciel mazen tag

Ici, nous avons tagué tous les mots clés sur lesquels nous sommes positionnés après la 20ème  place (en 3ème page de Google), et que vous devons améliorer.

Vous pourrez rapidement organiser votre projet SEO sur Mazen, grâce à ces tags, et aux vues personnalisées. En effet, si vous créez une campagne avec 1000 mots clés, vous pourrez créer des vues différentes pour ne voir uniquement les “mots clés à améliorer”, les “mots clés des concurrents”, etc.

 

Une fois les mots clés choisis : Rédigez des contenus qui se positionnent !

Vous connaissez désormais les mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner, c’est un très bon début.

Vous devez maintenant rédiger des contenus optimisés et adaptés à ces mots clés, pour pouvoir atteindre les sommets de Google.

En SEO, un contenu est optimisé lorsqu'il répond à l'intention de recherche, derrière le mot clé tapé par l'internaute. En extrapolant, nous pouvons dire que derrière chaque mot clé se cache le "problème" d'un internaute, que vous devez résoudre, en écrivant un contenu de qualité, qui répond à toutes les interrogations qu'il pourrait avoir.

Mais ce n'est pas tout : Des règles d'optimisation sont à respecter.

Quelles sont les règles de rédaction SEO à respecter ?

  • Les balises title, meta-description et h1 doivent comporter votre mot clé principal. Attention, le mot-clé seul ne suffit pas, vous devez trouver des messages accrocheurs, qui comportent le mot clé.
    Exemple avec cet article : La balise title n'est pas "referencement 2019" (qui est le mot clé sur lequel cette page doit se positionner) mais "referencement 2019 : deux outils pour réussir"
  • Les paragraphes doivent être structurés par des H2 (titre de niveau 2) et les sous-paragraphes par des H3 (titres de niveau 3).
  • Le contenu doit être enrichi par du champ lexical, correspondant au sujet sur lequel il doit se positionner. Le champ lexical, permet à l'intelligence artificielle de Google, RankBrain, de mieux comprendre votre contenu, de vous donner une autorité "d'expert" et par conséquent, de vous positionner au sommet des résultats recherche.
  • Avoir des liens internes. C'est ce qui s'appelle le maillage interne.
    Lier les pages qui ont rapport, entre elles, permet à Google de comprendre que vous traitez une thématique, dans son ensemble. Par exemple, ici, nous venons d'évoquer le maillage interne, et nous avons fait un lien vers la page qui traite le sujet, ce qui rend la page d'autant plus pertinente.

Mazen Content, l'outil d'assistance à la rédaction optimisée

Afin d'être sûr de respecter les règles de rédaction optimisée, nous avons créé un outil, implémenté directement dans Google Doc, qui vous guide pas à pas dans la rédaction de votre contenu. Vous pouvez aussi importer un contenu, pour vérifier s'il est correctement optimisé, et dans le cas contraire, l'améliorer.
Et bonne nouvelle, cet outil est disponible en Français !

Nous allons vous présenter comment optimiser un texte grâce à cet outil. Bien sûr, vous pouvez aussi optimiser un texte sans l'utiliser, en suivant nos conseils.


Installer Mazen Content

Installer Mazen Content

Une fois Mazen Content installé, pour le lancer, c’est très simple : Ouvrez un nouveau Google doc -> Allez dans “Modules complémentaires -> Mazen Content
-> Démarrer”.

Mazen Content : Commet rédiger pour se positionner sur un mot clé en particulier ?

rentrer un mot clé principal

Le logiciel vous demande de renseigner un “mot clé principal” (à droite, sur la capture d'écran ci-dessus) : Choisissez un mot clé de votre campagne Mazen, pour vous assurer de créer un contenu sur une requête qui est recherchée et pour pouvoir suivre votre positionnement sur ce mot clé.

Pour cet exemple, sortons un peu de la thématique du référencement, et pensons à votre sécurité : Rédigeons sur le mot clé “casque de vélo connecté”.

Dans le vif du sujet : Optimisez vos balises

mot clé principal renseigné sur Mazen Content

Une fois le mot clé renseigné, nous arrivons sur l'onglet “Balises” qui concerne les balises que vous devez optimisées :

  • La balise title est le titre qui apparaît dans un résultat de recherche.
  • La balise meta description est la description qui apparaît dans un résultat de recherche.
  • La balise H1 est le titre principal de votre page.
  • Les balises H2 sont les titres des paragraphes de votre page.

Pour vous organiser, trouvez un plan de rédaction en rapport avec la requête sur la quelle vous souhaitez vous positionner, puis, rédigez vos paragraphes. (Ou choisissez une autre méthode de rédaction et laissez vos talents d’écrivain s’exprimer).

RAPPEL : En SEO, lorsque la rédaction d’un contenu, doit être optimisée en PRIORITÉ pour l’internaute (et non pour les robots de Google) : Vous devez donc écrire un contenu de qualité, unique, et qui répond aux questions que l’internaute que vous ciblez pourrait se poser.

Nous vous conseillons d’écrire des contenus de 600 mots, au minimum.
Le logiciel Mazen Content vous indique le nombre de mots recommandés, pour vous positionner sur un mot clé.

nombre de mots conseillés

Cette règle est valable pour tous les contenus que vous souhaitez positionner : Page de blog, page catégorie, page produit... peu importe, essayez d'écrire au moins 600 mots, ou le maximum que vous pouvez, lorsqu'il n'y a pas 600 mots à dire sur le sujet.

Les e-commerçants remarqueront que certaines pages catégories/produits de leur concurrents, se positionnent sur des requêtes très concurrentielles avec, très peu de texte.

Ce sont d’autres facteurs que Google prend en compte pour placer ces pages dans le top 3, comme l’autorité et la confiance que Google porte en ces sites grâce aux backlinks de qualité qu’il reçoivent.

Pour créer un contenu se positionnant sur la requête “casque de vélo connecté” nous pouvons par exemple, choisir ce plan de rédaction :

 

balises texte optimisé

Mazen content, à droite, nous indique que toutes les balises sont optimisées. Dans le cas contraire, le plugin nous aurait indiqué pourquoi la balise n’est pas optimisée.

Par exemple, dans le cas d’une méta-description non optimisée, car trop longue :

meta description trop longue

Mazen content nous indique l’erreur présente dans la meta-description. 

Une fois le plan de rédaction effectué, vous devez désormais rédiger vos paragraphes.
Mazen Content suggère les mots du champ lexical à utiliser dans votre article pour que celui-ci soit optimisé.

Rédiger des paragraphes optimisés avec la suggestion de champ lexical de Mazen Content

La suggestion de champ lexical est la grande valeur ajoutée de cet outil d’aide à la rédaction. En plus de permettre à Google de comprendre votre contenu (et ce, depuis la mise en place de l'algorithme RankBrain), et de varier les mots que vous utilisez, il vous évite d’avoir le syndrome de la page blanche.
Un contenu web écris avec un champ lexical, propre à la thématique du mot-clé sur laquelle il est voué à se positionner, atteindra plus facilement la première page de Google.
Nous vous invitons à lire notre page sur l'importance du champ lexical en rédaction web, pour bien comprendre cette notion.

Il est également, toujours plus agréable, pour l’internaute, de découvrir, au fur et à mesure de sa lecture, un contenu avec un vocabulaire riche, plutôt qu’un texte avec de nombreuses répétitions.

paragraphe avec champ lexical

Ici, nous avons rédigé le premier paragraphe en utilisant les termes lexicaux suggérés par Mazen Content : Chaque fois que nous utilisons un mot, il apparaît en couleur dans la liste des termes lexicaux, avec sa fréquence d’utilisation :

Vert : Mentionné de 1 à 5 fois

Bleu : Mentionné de 5 à 10 fois

Orange : Mentionné plus de 10 fois

En général, dans un texte de 600 mots, nous vous conseillons de ne pas utiliser trop de mots plus de 10 fois.

Combien de termes lexicaux utiliser, pour optimiser un contenu ?

Mazen Content vous indique le nombre de termes lexicaux à utiliser, selon la taille de votre contenu, et le nombre de termes lexicaux utilisés par vos concurrents.

Pour le mot clé “casque de vélo connecté”, le logiciel nous conseille d’utiliser au moins 30 termes lexicaux pour un texte de 600 mots.

Dans le cas où notre contenu ferait plus de 600 mots, le nombre de termes lexicaux à utiliser s’ajuste, pour que le texte reste optimisé.

Si vous n'utilisez pas Mazen Content, nous vous conseillons d'utiliser au moins 40 termes lexicaux, pour un texte de 600 mots, afin d'être sûr que celui-ci est optimisé, par rapport aux concurrents.

Créer un contenu qui plaît à l’internaute, et à Google

De nombreux propriétaires de sites internet, font fausse route lorsqu'ils commencent à s'intéresser aux SEO :

Ils écrivent en priorité pour plaire aux robots crawlers de Google (ce sont les robots qui parcourent vos pages et les indexent), en oubliant le visiteur potentiel de leur site. C'est une grave erreur.
Le but de Google est de proposer des résultats pour satisfaire les internautes. Autrement dit, chaque mise à jour de Google permet d'améliorer les résultats de recherche, en proposant des résultats qui plairont aux internautes.
Plus la technologie avance, plus Google peut améliorer ses robots, et adapter leurs exigences à celles des internautes. Comme nous l'avons évoqué dans cet article, c'est notamment le cas depuis l'arrivée de l'intelligence artificielle RankBrain.

Si vous voulez rédiger un contenu qui plaît à Google, pensez donc d'abord à plaire à votre visiteur potentiel.

Découvrez ces trois petits conseils qui vous aideront à créer un contenu optimisé :

Premier conseil : Chaque paragraphe que vous écrivez doit apporter une information au visiteur de votre site. En effet, votre contenu ne doit pas contenir de phrases toute faites, ou de paragraphes inutiles, créés uniquement pour que le texte soit plus long, dans l’espoir d’atteindre le classement de tête de Google.

Vous devez répondre aux interrogations des internautes, dans chaque paragraphe. L’onglet “Idée” de Mazen Content, peut vous aider.

idée mazen content

Deuxième conseil : Vous pouvez ajouter des médias. Des images ou des vidéos YouTube, par exemple, qui viendront compléter votre sujet. Vous pouvez aussi créer des Infographies, sur votre secteur d’activité. Une infographie est en général, agréable à lire, et si elle est de qualité, permet d’obtenir des backlinks.

Troisième conseil : Ajoutez des liens internes dans votre texte. Un lien interne, est un lien d'une page de votre site vers une autre de vos pages.
C'est différent des liens "externes" qui sont des liens d'une page de votre site, vers une page d'un autre site.

Les liens internes que vous ajoutez dans votre article, doivent être pertinents. Les liens internes sont essentiels pour que Google vous place en tant qu’expert.
Dans l’exemple d’un contenu sur les “casques de vélo connectés”, si nous évoquons dans un paragraphe les vélos connectés, nous pouvons faire un lien vers la page présentant les vélos connectés. C'est ce qui s'appelle un maillage interne.
Vous pouvez aller encore plus loin dans le maillage interne, si vous appliquez la méthode du cocon sémantique, évoquée plus haut dans cet article, qui est d’autant plus efficace.

Demander à Google d’indexer un contenu dans la Search Console

Une fois votre contenu de qualité créé, la petite astuce, pour qu’il soit indexé rapidement est de demander une indexation à Google, dans la Search Console.

Attention :  Ne faites pas cette demande trop souvent, si vous publiez beaucoup de contenus.
Faites-le uniquement pour vos contenus sur lesquels vous souhaitez vous positionner en priorité.

Première étape : Publiez votre contenu, puis, rendez-vous dans la Search Console :

search console optimiz

Dans votre propriété sur la Search Console, vous pouvez par exemple, aller dans "performance" pour voir l'évolution de votre trafic et de vos impressions (une impression = une apparition dans une page de résultat).

Nous voyons, avec l'exemple du site Optimiz.me, que, pour une entreprise travaillant en BtoB, la courbe de trafic est au plus bas le week-end, ce qui est tout à fait normal.

Mais ce n'est pas ce qui nous intéresse ici : Concentrons-nous sur la publication du contenu de qualité que nous venons de créer. Pour cela, levons la tête pour trouver ce qui nous intéresse : "Inspecter n'importe quelle URL de ..."

Deuxième étape : Dans “Inspecter n’importe quelle URL” : renseignez l’adresse de la page que vous venez de publier

demande indexation google

Une fois l'URL inspectée, Google vous indique plusieurs informations : Si la page est indexée, si elle est mobile-friendly, si celle-ci présente des erreurs...

Vous pouvez (en haut, à droite) "TESTER L'URL EN LIGNE", Google vous indiquera donc si votre page présente des erreurs.

Si tout est ok, vous pouvez désormais "demander une indexation".

Troisième étape : Patientez, puis vérifiez que votre Url est indexée grâce à la requête “URLdemapage.com”

Si lors de cette requête, Google indique ceci : "Aucun document ne correspond aux termes de recherche spécifiés (site:URLdemapage.com"), alors votre contenu n'est pas encore indexé.

Vous devez patienter jusqu'à ce que votre page apparaisse dans le résultat de recherche, suite à cette requête :

page indexée

Répétez la méthode de création de contenus pour toutes vos pages, et celle de l’indexation pour vos pages principales (car vous ne devez pas en abuser, Google n’apprécie pas qu’on l’harcèle).

Vous devez maintenant suivre le positionnement des contenus que vous publiez.

Suivez votre positionnement Google avec le logiciel Mazen!

Nous avons remarqué que de très nombreux outils, permettaient de suivre le positionnement d’un site web et la plupart sont efficaces, pertinents.
Mais une observation revenait souvent : Ils ne sont pas toujours faciles à utiliser, certain sont mêmes, plutôt destinés à des experts SEO.

Notre idée avec Mazen, était de développer un outil des plus faciles d’utilisation, pour suivre le positionnement d’un site web :

suivi positionnement

Vous retrouvez donc sur le logiciel Mazen, le positionnement d’un mot clé, dans la colonne “Ranking” (et la page qui est positionnée sur ce mot clé dans le colonne “Associated Page”) mais également une courbe, qui montre l’évolution de votre positionnement, dans la colonne “Last month ranking”. En cliquant sur cette courbe, nous obtenons plus de détail sur le suivi de positionnement.

courbe suivi positionnement

Ainsi, en cas d’une perte de position anormale, vous saurez rapidement déceler le problème que subit votre page, et agir pour le corriger.

Aller plus loin avec Mazen : Les fonctionnalités “On-page Optimization” et “Link Building”

D’autres fonctionnalités sont présentes sur Mazen, comme “On-Page Optimization” qui vous indique quels changements vous devriez opérer sur une page, pour qu’elle se positionne sur un mot clé donné. Cette fonctionnalité se marie très bien avec Mazen Content.

Mais également, la partie “Link Building” qui concerne, comme son nom l’indique le netliking. Il vous perment de connaître les backlinks (lien d’un autre site, vers le votre) que vous recevez :  Un critère important en référencement naturel.
Vous pouvez également, connaître l’état d’une netlinking de vos concurrents : Ainsi, vous recevrez des préconisations sur les actions à mener pour améliorer votre netlinking, et dépasser vos concurrents.

Pourquoi choisir Mazen et Mazen Content ?

Si vous êtes tombé sur cette page, c’est probablement que vous avez besoin d’améliorer votre visibilité sur le web.

Nous vous avons présenté deux outils, que nous avons développé et qui peuvent vous permettre d’améliorer votre référencement en 2019.

Nous voyons plusieurs raisons pour choisir Mazen et Mazen Content :

  • Vous êtes capable d’améliorer votre positionnement vous-même. Vous avez simplement besoin de logiciels pour organiser et suivre vos performances.
  • Vous voudriez avoir un aussi bon référencement que s'il était fait par une agence SEO, mais vous avez un budget limité : Mazen et Mazen Content sont une bonne alternative. Par ailleurs, dans ce cas-ci, nous vous invitons à lire notre guide complet du référencement naturel ou à vous inscrire à notre formation gratuite.
  • Vous passez déjà par une agence de référencement, mais vous avez, vous aussi, envie de mettre la main à la patte pour développer vos compétences en termes de référencement naturel.

Quoiqu’il en soit, ces logiciels ne sont là que pour vous aider et vous assurer que vous menez les bonnes actions en termes de SEO.

Être numéro 1 sur Google n’est pas une question de chance, mais de savoir-faire” : Les outils ne sont pas indispensables, mais sont un plus pour votre projet de référencement.

Si vous êtes intéressé par nos logiciels, ou que vous avez des questions, des suggestions, ou des remarques à nous faire, nous vous invitons à nous contacter.

✌️Lire un article de blog c'est bien, apprendre les savoirs-faire du SEO c'est mieux !

On a préparé pour vous une formation gratuite pour vous apprendre les 10 actions simples qui vont booster votre SEO.

Garantie 100% pratique - avec des bonus incroyables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aussi vous voulez être en 1ère page de Google ?

Laissez nous vos coordonnées, nous vous contactons dans les 2 heures pour discuter de votre projet.

Prendre un rendez-vous commercial
0 Partages
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez